Des nouvelles du RER D

Vous le savez, j’ai fait de l’amélioration des transports du quotidien l’un de mes principaux combats. Qu’on aille travailler, étudier, se cultiver, maintenir des liens amicaux et familiaux, des moyens de transports ponctuels, fiables et sécurisés conditionnent largement la qualité de vie, a fortiori pour les habitants de la grande couronne. Depuis juin 2012, je relaie vos inquiétudes et critiques concernant la ligne D du RER, qui accueille chaque jour 550 000 voyageurs, voit passer 466 trains quotidiens et dessert 60 villes dont 4 sur la 11ème circonscription.
Comme je le fais régulièrement, j’ai rencontré début avril Julien Dehornoy, directeur du RER D. Il a dressé un bilan d’étape concernant la ligne, dont je souhaite ici vous rapporter les principaux points.
Accessibilité : en raison de l’urgence à intervenir sur la gare de Savigny-le-Temple (station desservant la Maison Départementale des Personnes Handicapées), j’ai obtenu que les travaux de préfiguration dans cette gare débutent dès janvier 2017. Les autres gares de la circonscription seront progressivement mises aux normes entre 2018 et 2020.
Ponctualité : la programme de fiabilité et les nouveaux horaires mis en place fin 2013 ont eu un impact puisque 2014 a marqué un début d’amélioration (83,1% en 2013, 86,6% en 2014). Même si cela n’est pas toujours ressenti, le système est devenu plus résilient et le nombre de jours avec de gros incidents a été divisé par 2. La SNCF a conscience des efforts qu’il reste à fournir dans ce domaine.
Propreté : désormais le nettoyage à bord des rames est possible pendant qu’elles roulent. L’intégralité des rames est nettoyée une fois par jour mais depuis peu, des QR codes installés dans les rames permettent un signalement par les voyageurs, pour une intervention immédiate des agents.
Sécurité : le nombre d’atteintes aux usagers a baissé d’un quart en deux ans, même si des faits divers médiatisés modifient notre perception. La vidéo surveillance est déjà présente dans toutes les gares et sur tous les quais. 50% des rames sont déjà équipées, elles le seront toutes en 2017. Les parkings sont en voie de l’être pour certains. 6 agents de la police ferroviaire supplémentaires ont été recrutés. Des accords sont en train d’être conclus localement pour que la police de la SNCF (SUGE) puisse intervenir sur la voie publique et que la police municipale puisse entrer dans les gares.
En matière ferroviaire, entre les décisions et les résultats s’écoulent toujours de trop longues années. Le réseau a été mal entretenu pendant plusieurs décennies et les travaux nécessaires s’étalent sur de longues périodes compte tenu de l’indisponibilité des voies. Les investissements à réaliser sont toujours très coûteux. En cette matière, l’unité de mesure est plus souvent le milliard que le million. Raison pour laquelle une planification très en amont est nécessaire. Nous devons dès à présent prendre rang pour le renouvellement du matériel roulant de la ligne D et exiger d’être à terme équipés des rames RER nouvelle génération qui vont équiper le réseau Eole et qui dispose du système NExTEO. Pour faire simple, ce système plus automatisé autorise un plus grand nombre de trains par heure et augmente la fiabilité du réseau.
Vous pouvez compter sur ma détermination pour continuer à prioriser les transports du quotidien. Après avoir obtenu le financement du plan de mobilisation francilien, fait voter le Pass Navigo à tarif unique (70€ pour tous à partir de septembre) en étroite collaboration avec Jean-Paul Huchon Président de la Région Ile-de-France, négocié l’inscription dans le contrat de plan Etat/région des crédits d’études nécessaires pour faire avancer le projet de gare intermodale TGV à Lieusaint-Moissy, j’ai fait inscrire dans le rapport parlementaire sur les autoroutes la nécessaire réflexion autour d’un plan de relance finançant la mobilité des péri-urbains (notamment via un réseau bus sur autoroutes et voies rapides).

Comme toujours, je suis intéressé par vos réactions, témoignages et suggestions. N’hésitez pas à m’écrire à ofaure@assemblee-nationale.fr.

Commentaires

marie
Répondre

C’est déjà bien. Mais à Cesson on ne peut toujours pas se garer (alors que les constructions continuent ) et on met toujours 10 minutes de plus qu’il y a 10 ans. Est il normal de passer autant de temps entre Cesson et Paris qu’entre Tours et Massy ?

lucille
Répondre

Ne serait ce pas de l’autosatisfaction ?
Est ce que les journalistes pourraient se rapprocher des associations aussi pour qu’ils aient l’autre version de l’histoire ! Parce que non tout ne va pas bien du tout sur la ligne, la régularité est faussée et noyée dans des chiffres. Le vécu des usagers est bien différent et la SNCF communique plus qu’elle n’informe et agit !

Denis
Répondre

Au sujet de la ponctualité ce n’est effectivement pas ressenti, comment « ressentir » un effet positif lorsque je constate sur mes trajets une ponctualité de 52 % seulement ?

L’axe Paris-Melun via Combs la Ville est complètement sinistré et laissé à l’abandon. Les incidents (pannes de trains, caténaires, incident de signalisation, problèmes électriques, …) sont quotidiens. Sur les quatre dernières semaines (40 trajets) je n’ai connu qu’UNE seule journée sans retard !

La ponctualité « officielle » communiquée par l’outil  » http://maponctualite.transilien.com/index.php/rer-d  » est de 75% en moyenne depuis mi-mars sur cet axe, bien loin des objectifs du STIF ou du global de la ligne. Dans le sens Paris-Melun via Combs on tombe à 68% !
Donc il est facile de ne regarder qu’un chiffre global sur la ligne et s’en satisfaire … Mais la réalité est toute autre.

Deuxième point à faire remonter est le défaut d’information chronique sur cette ligne. Transilien.com affiche un trafic normal en quasi permanence même quand les retards excèdent le quart d’heure ou que les trains sont supprimés à répétition. Le fil twitter ne répond jamais aux questions pas plus que transilien.com. Les annonces à quai, lorsqu’elles sont audibles, sont parcellaires et absolument non pratiques.

Le STIF aura-t-il un jour le courage de mettre SNCF/Transilien en face de ses responsabilités ? Et fournir à ses clients le service qu’ils payent très cher ! plus de 102 euros par mois pour ma part …

Leave a comment

nom*

email* (not published)

site internet