Pour une Seine-et-Marne d’avance : votons dimanche !

Madame, Monsieur,

Dimanche prochain se déroulera le 1er tour des élections départementales. Les instituts de sondage annoncent, hélas, un nouveau record d’abstention. La conséquence est d’ores et déjà prévisible : une victoire par défaut pour l’UMP de Nicolas Sarkozy et, dans de trop nombreux départements, l’implantation d’élus d’extrême droite.

Je n’ignore pas les motifs d’insatisfaction, de déception voire de colère qui conduisent à cette forme de retrait civique. Je comprends les impatiences qui se manifestent même si elles coïncident précisément avec les premiers résultats de la politique menée (premiers mouvements sur le front du chômage, croissance en hausse, reprise des investissements, meilleure maîtrise des déficits notamment de la sécurité sociale, réorientation progressive de la politique européenne notamment au travers des décisions prises par la BCE).

A chaque scrutin, il y a toujours dans notre pays une tentation : celle de répondre à une autre question que celle qui est posée.

Pourtant cette échéance électorale vise exclusivement à dire quels seront les représentants au département pendant les 6 prochaines années. De ce vote dépendront les politiques conduites pour notre Seine-et-Marne.

En 11 ans notredépartement a changé de visage. A une gestion pépère et clientéliste a succédé une action volontariste. Des nouveaux services ont été créés : crèches, bébébonus, transport à la demande pour les personnes handicapées et personnes âgées, téléassistance, développement du réseau de cars Seine-et-Marne Express….

La priorité a été donnée à la jeunesse et à la formation : Ouverture de collèges, rénovation des autres, équipement numérique. Développement économique, culture et tourisme ont cessé d’être opposés pour mieux assurer l’attractivité de notre territoire.

La lutte contre la désertification médicale a été prise au sérieux avec les bourses étudiants départementales contre l’installation des jeunes praticiens. Des maisons médicales sont inaugurées. Deux d’entre elles ouvriront à Sénart et au Mée-sur-Seine et permettront l’installation de spécialistes que nous ne trouvons plus aujourd’hui à proximité de chez nous. La reconstruction de l’hôpital de Melun dont vous savez que j’ai obtenu la mise en chantier n’aurait jamais été possible sans l’appui permanent du Conseil général.

Ces politiques ont été conduites parce que la gauche a fait des choix, marqué des priorités, veillé à réparer certaines injustices (bourses, aides à la restauration). Elles ne sont pas figées dans le marbre. Partout où la droite l’emporte, les politiques éducatives, culturelles, ou sociales sont amputées.

Pour toutes ces raisons je vous invite à voter dimanche prochain pour les 3 binômes qui comprennent une partie du territoire de la 11ème circonscription :

 

  • Jean-Pierre GUERIN et Marie-Line PICHERY canton de Savigny-le-Temple (Jeanine Dupriez et Yves Frances suppléants   )

 

 

  • Jean LAVIOLETTE et Virginie THOBOR canton de Combs-la-Ville (John SAMINGO et Stéphanie LE MEUR suppléants)

 

 

  • Lionel WALKER et Bernadette CIEPLIK canton de Saint-Fargeau-Ponthierry (Grégory Massamba et Véronique Giannotti suppléants)

 

 

 

Je connais très bien l’ensemble de ces candidats. J’ai une histoire personnelle avec chacun d’entre eux. Je connais leur sérieux, leur disponibilité mais aussi qualité plus rare, leur humanité.

 

Dimanche prochain j’espère qu’ensemble nous leur témoignerons de notre confiance.

 

Très cordialement.

 

Olivier FAURE

Député de la 11ème circonscription

 

Si vous partagez le contenu de ce billet, partagez-le !

 

Leave a comment

nom*

email* (not published)

site internet