Histoire d’une manipulation

Lundi 18 juillet. Il est un peu moins de minuit. Mon téléphone sonne. Mon correspondant, très contrarié, m’annonce la Une du Figaro du lendemain.

Sur la première page s’étale en lettres blanches sur photo couleur un titre qui tente de faire la part belle au sensationnel : AFFAIRE BANON-DSK, FRANCOIS HOLLANDE VA ETRE ENTENDU.
Bigre ! La Une pour un accusé innocent, cela peut arriver, mais la réservation de la manchette pour annoncer l’audition d’un témoin secondaire, relève moins de la liberté d’informer que de la volonté de nuire.
Le journal de Serge Dassault s’est fait une nouvelle spécialité de Unes aussi « trash » qu’approximatives (voir post DSK saison 2). Les journalistes du Figaro se plaignent discrètement de ces choix de titraille qu’ils subissent. L’article lui-même n’apporte rien que nous ne connaissions déjà.

J’appelle François qui vient de rentrer de Nice. Je l’informe et lui raconte ma discussion avec mon correspondant (dont chacun comprendra qu’il souhaite demeurer anonyme) : « Qui dispose de ces informations alors que nous sommes dans le cadre d’une enquête préliminaire et que les policiers travaillent sous le contrôle du seul parquet  » ? En posant cette question mon interlocuteur suggère de dénoncer l’instrumentalisation d’une procédure judiciaire à des fins politiques transparentes. Les fuites font état d’une convocation en septembre, c’est-à-dire dans la dernière ligne droite avant le scrutin des primaires socialistes…. Faut-il sortir les trompettes et faire donner l’assaut, dénoncer le trajet trop clair de la Chancellerie vers le grand quotidien de la droite française ?

François me laisse parler. Il me demande mon avis. Je lui donne. Sa voix ne laisse apparaître aucune exaspération. Juste peut-être une pointe de lassitude. Il a tranché. Ne pas répondre à la grossièreté par une polémique. Mais comment résister à cette spirale infernale qui, progressivement, substitue les débats de prétoires au débat politique? Parfait connaisseur des cycles médiatiques, François sait déjà que sa journée du lendemain sera une journée blanche. Une journée foutue. Parasitée par la reprise du Figaro. Une journée au cours de laquelle il n’aura d’autre choix que de répondre des suites d’un échange – 8 ans plus tôt  – lorsqu’il était premier secrétaire du PS.

A Dijon où il se rendait, les micros se sont tendus comme prévu pour évoquer la question du jour. François Hollande a répondu « ça suffit », qu’il se rendrait à la convocation des policiers, et que le plus tôt serait le mieux.

Que lui demanderont-ils alors ? Que pourra-t-il leur répondre sans risque de se répéter ? Un premier secrétaire n’est pas un magistrat, un confesseur, un psychiatre, un policier. De la vérité, il n’est pas juge. Il n’en a ni les moyens ni la fonction. Il ne peut offrir que sa propre humanité. Ce qu’il fit. Cela vaudrait peut-être la Une du Figaro…

Commentaires

Gramouche
Répondre

Si seulement cela pouvait nous éviter d’avoir Hollande potentiel président de la République… La vielle dame ne mérite pas un sous président de conseil général comme tuteur.

FB_100000174980240
Répondre

Très bonne communication Olivier on lache rien !

le flaneur
Répondre

Question au dénommé GRABOUCHE: La vieille dame qu’est la République Française méritait-elle d’être bafouée par Monsieur SARKOZY comme elle l’a été depuis trop d’années?
Pour moi, c’est NON! Et d’ailleurs je n’aipas voté, ni ne voterai pour le candidat Sarkozy, quand bien même il serait face à Madame Le Pen!(entre la Peste et le Choléra, on ne choisit pas, comme disait Jacques DUCLOS)
La Primaire des 9 et 16 octobre nous dira si Monsieur HOLLANDE est le meilleur candidat potentiellement devant Monsieur SARKOZY et autres UMPistes; et d’ici là, les gens sérieux écouteront les candidats pour se faire une opinion, au lieu de partir d’a prioris. Ce sera du moins ma démarche, et si je sais déjà pour qui je ne voterai pas, ni en octobre 2011, ni en mai 2012, je ne sais pas encore à qui iront mes votes!
Pour en revenir à GRAMOUCHE, le respect qu’il aurait dû apprendre dès l’école maternelle, aurait dû le conduire à parler d’un « président de conseil général »; la Corrèze, que je sache, n’est pas un « sous-département »

Franck Payonne
Répondre

Mais que peux-t-on reprocher à Hollande françois de son prénom rien!
Si il a été averti par la petite banon de l’ agression de DSK! et bien il n’ est pas responsable, il a pu dire peut être de voir cea avec la justice et que c’est une affaire privée. Mais la première des responsbale dans cette histoire, n’est-ce pas la mère qui lui a conseillé de ne pas porté plainte, aors qu’ elle crois en sa fille! Donc où Hollande est coupable? je crois je vois Hollande mais c’est pas un nom Français, c’est un nom plus étranger que celui d’ Eva Joly, oui c’est certain Hollande ne connais pas asseez la culture judiciaire de notre pays!!!Bref je plaisante vous voyez bien mais assez de cette presse qui salit tout!!!!!Que François hollende cette homme généreux rencontre au plus vite les policiers et qu ‘on lui laisse sa tranquilité, si il ne peut pas venir, je suis volontaire pour aller à sa place, je dirai la même choses que lui!!!!!

jyt
Répondre

Très bonne analyse!…

Cyrille
Répondre

François Hollande a bien raison : il faut laisser ces coups bas à leur place, dans le caniveau. Le débat politique ne doit pas se focaliser sur l’affaire DSK et il devient pénible de voir de grands médias nationaux parler de l’audition de témoins comme d’une affaire d’état.

J’ai nettement préféré hier entendre François Hollande après la cérémonie d’hommage aux soldats français morts en Afghanistan. Il a démontré, une fois encore s’il le fallait, sa stature de chef d’état potentiel.

Beaumel Nadia
Répondre

Je partage Olivier – Pour ma part, cela donne une idée de ce que sera cette campagne Présidentielle..débats inutiles et douteux d’un niveau si bas, qu’il nous faudra peut être acheter masque et tuba, tellement l’air devient irrespirable..le commentaire du dit « Gramouche » en est une illustration de plus. Il serait bon de donner la place aux idées, sortir de soit et de ce que l’on sait ou croit savoir. « Ne te sépare jamais de tes illusions, quand elles disparaissent, tu existes peut être toujours mais tu as cessé de vivre » Mark Twain.

Samuel Gion
Répondre

Très bon billet.

Il devient de plus en plus évident que « l’affaire » Banon est politiquement instrumentalisée en France, au mois depuis le quinze mai dernier : d’abord pour enfoncer DSK, puis pour tenter de salir le PS en général et son nouveau champion en particulier.

Vivement que la vérité soit établie, qu’on sorte de cet emballement médiatico-judiciaire et qu’on revienne aux débats de fond.

Gramouche
Répondre

@leflanneur
Bafouée, selon vous, selon ceux qui ne savent que s’offusquer comme le grand leader sans charisme qu’est Hollande. Merci mais franchement, vous savez que ce n’est pas Monsieur Tout le Monde qui peut gouverner ce qui est encore – pour combien de temps d’ailleurs – la 5 ème puissance économique mondiale. Faut se rallié à la réalité. Ce n’est pas une sortie sur les Roms et un débat superflu sur l’identité nationale qui enlèveront quoique ce soit au fait que Sarkozy a le charisme qu’Hollande devrait avoir s’il avait ne serait-ce que l’once d’une pincée de conscience de ce que signifie devenir Président. Il est absolument illégitime, et les Français, même s’ils détestent Sarkozy, le savent. En tant de crise, on ne prend pas comme chef un brave gars, bien sympa, on prend un chef, un vrai. Aubry, passons encore, mais Hollande, on court à notre perte!

Gramouche
Répondre

@FB_100000174980240
Arrêtez avec votre victimisation. Le principal défaut de François Hollande… c’est lui même. Et c’est être François Hollande qui lui fera perdre l’élection. Même sa tête n’est pas crédible.

Carmen Reyes Héméra De San Valladoid
Répondre

Les socialistes élirons leur meilleur candidat …

Rien ne dit qu’il seras le meilleur pour battre un Sarkozy …

Il faut être militant et du PS pour penser que Mr Hollande soit crédible.
La France voudra t’elle d’un président ordinaire face a une crise extraordinaire … rien n’est moins sur.
Certe il est plus crédible qu’une Ségolène Royal (Qui ne le serait pas)
Martine Aubry elle a une image de vieille fille militante et sectaire.
Et ce n’est pas la pièce de théâtre joué en Avignon au 20h de TF1 par le couple Aubry Hollande qui va leur donner le modjo de la victoire.

Bon parce ce que les remous des affaires c’est très bien … cela nous detoune des réalités.

J’ai lu que dans le programme du PS il est envisagé de créer des milliers d’emploi jeune pour faire des bilans énergétiques. Why not.
Mais j’aimerai que une seule personne (Mais personne ne le feras) m’explique comment les revenus les plus faibles, ass, Rsa, smic vont financer des travaux chez eux …

stephane
Répondre

Hollande n’est pas un homme normal c’è de la com.. C’è un énark et un des politiques les plus brillants de sa génération.Le pbl n’è pas là, c’est la situation financière du pays. La france est le prochain pays en Banqueroute. Elle aura ses indignés..On verra alors qui est en mesure d’incarner un espoir et de donner des solutions

Carmen Reyes Héméra De San Valladoid
Répondre

Énarque … Brillant … j’ai l’impression d’entre dans un vieux film de propagande …
Je rigole … mais je ne suis pas ici pour aimer ou non FH, ni même le déboulonner de son piédestal sur lequel vous l’avez posé

Les indignés j’en côtoie tous les jours Ici a Madrid…
Je partage mon déjeuner avec eux, je discute avec eux …
Facile de se rendre compte qu’ils sont a peine différent d’un certain nombre de français que je connais.
Pas besoin d’attendre la banqueroute, il suffit de descendre en bas de chez soi pour se rendre compte, que des milliers de Français, passent a coté de leur vie, faute de travail…
De se rendre compte qu’un smic ne suffit pas a nourrir sa famille, louer un appartement et réve ultime partir en Vacances.

Je ne jetterai pas la pierre a Zapatero …
Un socialiste avec une politique de droite
Il n’a pas fait les meilleurs choix … Pouvait il vraiment faire mieux.

A l’approche d’une élection, on sort ses plus beau catalogue
et on décrit le monde merveilleux de Disney.
L’Angleterre a une économie beaucoup plus vacillante que celle de l’Espagne, pourtant les agences de notation, lui accorde plus de confiance qu’a l’Espagne.
Hier on a plus ou moins sauvé la Grèce…
Mais Mr HOLLAND l’homme le plus brillant de sa génération
(Excusez moi mais je trouve cela très drôle)
demain si il est président se retrouvera dans la même position que mr Sarkozy…
Sauvez la Grèce, pour préservez la zone Euro et par conséquent la France.
Je ne suis pas sur que l’espoir seras suffisant. Il faudrait changer les choses en profondeur.et sans l’appui de ses partenaires Européens, Mr Holland n’aura pas forcément face a lui des gens a son écoute et prêt a le suivre…

David
Répondre

Pour votre info, Libé a aussi fait sa Une internet pendant quelques heures sur Hollande entendu par la justice… Libé, journal vendu au grand capital de droite, c’est bien connu. Une réaction moins épidermique ?

Hollande est un témoin, il doit être entendu en tant que tel, primaire ou pas primaire. Si les pro Hollande du PS ne sont pas contents, c’est Mlle Banon qu’il faut aller voir, et non accuser les médias qui font leur boulot. N’en déplaise à la gauche quand des affaires les concerne.

C’est pas faire preuve de talent de communicant que d’accuser la presse, c’est vieux comme le monde et pas très crédible quand on voit que TOUS les journaux ont fait des articles et des unes sur le sujet.

Francesca B.
Répondre

Francesca dit.
Tu dis juste, Nadia : vite masque et tuba ! Quelle marée montante déjà de stupidité abyssale, de parti pris au vitriol, voire de méchanceté viscérale… Quelle mauvaise idée que ces primaires ! Quant au (trop) prolixe monsieur « Gramouche » (bien nommé !), il me semble avoir un vrai talent… pour alimenter la prose nauséeuse du Figaro !

jacques lachance
Répondre

La mise en doute s’impose dans l’affaire DSK en raison des faits qui se produisent dans les affaires liées de façon extra-frontalière Suisse-Canada-France, ….et Madame Banon dépose une plainte contre DSK, mais elle doit connaître certaines difficultés qu’elle ne doit pas négligées, mais qui ne doivent pas la dissuaduer dans ses démarches. Dans l’affaire de l’escroquerie: Jacques PYTHON du cabinet d`avocats, 9, rue massot-3, rue Bellot, 1206 Genève : Jacques PYTHON Wolfgang PETER Pierre SCHIFFERLI ( – l’aidant du Pakistan dans sa fraude fiscale en suisse – ), devant la 13 ième chambre correctionnelle du T.G.I. de Paris : escroquerie Jacques PYTHON – Anne-Danielle de MONTENACH – MARIA-CLAUDE SERMIER – V. DELAPORTE , portant sur plusieurs millions de francs suisses détournement / dissimulation de mineur, vols, chantage par Jacques PYTHON au 3, rue Bellot, 1206 Genève, faux, fraude à l’état civil avec recel des fichiers secrets de la Police de Lyon; le Procureur général a plaidé en faveur de ce dernier sur la foi des déclarations mensongères de ce même dernier pour faire annuler une citation directe parce qu’un juge hélvètique MARIA CLAUDE SERMIER , Juge aux Affaires Familiales poursuivie a validé et recelé le produit de la criminalité en faveur de J. PYTHON. Mais c`est inutile parce que l´escroquerie Jacques PYTHON est imprecriptible, et en plus en sol canadien il va avoir des problèmes en raison des actes criminels qui y a commis, dans un droit oú la prescription n´existe pas. C’est donc en ce sens qu’il y a des similarités relativement aux pressions qui sont menées dans dans le dossier DSK ou PYTHON s’il y en a.
Et, à en devenir Le futur scandale de la criminalité intégrée, n’eut été des problèmes de Douanes Canada et d’avec Jean-François RAINVILLE , dissimulant et à l’origine d’acte criminel. Alors aujourd’hui, nous avons notre Procureur général du Canada qui a pris position face au méga procès québecois et en tenant sous son coude rugueux les 3 plaintes criminelles contre des fonctionnaires fédéraux ( art 337. C.C.du Canada, et vols, ainsi que harcèlement criminel ). Dernièrement il y a eu la ventilation des Hells Angels par notre ami James BRUNTON. J. BRUNTON n’a t-il pas du temps ou il était procureur de la couronne fait utilisation des 3 faux ! Faux avec la vraie signature d’un Juge de la Cour Supérieure du Québec que son client de l’époque a utilisé et lui ( James BRUNTON ) a recelé lui-même afin de couvrir une « bavure policière  » d’au moins 5 policiers. notons qu’il y a eu une suite internationale, puisque un avocat genevois (J.P.) a recelé avec l’entière complicité d’un Juge de Genève l’information secrète de dossiers de la Police, et assertions ordurières de la bavure policière dans laquelle il y a eu commission des actes criminels par ces derniers. Le recel par l’avocat genevois des informations et éléments confidentiels des dossiers de la Police a permis à ce dernier de commetre une escroquerie et une dissimulation de mineur, avec succès . Cette escroquerie porte sur quelques millions de dollars. Tient au fait, lors des vols avec, par, et sous la responsabilité de Jean-François RAINVILLE du 16 décembre 2009 au 18 décembre 2009 au 7100 Tellier, à Montréal; est-ce là le pretexte de fouille douanière pour en extraire officiellement trois copies de 5 gr. d’un dossier confidentiel de juris-comptable pour permettre d`intercepter des pièces de dossier de justice ( de Paris 13 é chambre ) contre l’avocat genevois et Ass dans lequel sont impliqués les 5 policiers à l’origine de la bavure policière. D’autant plus qu’ il y a eu décès d’hommes ( du moins 1 femme et 1 homme ) 6 mois après les interventions avec les actes criminels des 5 policiers des suites du passage de nos célébres cavaliers qui se sont comporté de façon peu cavalière, le tout répété le 13.12. 2004: ces actes criminels ont été commis pour faire des pressions, puis dans le but de recel du produit de la criminalité par Jacques PYTHON, en Suisse, la criminalité hélvètique rayonnante.Alors la criminalité intégrée : les fonctionnaires , les avocats mangeurs de chocolat, ou les messieurs en vélo-moteurs grosse cylindrée.

FB_100000174980240
Répondre

Le figaro parlons en de ce journal ils en sont à publié des élement des dépositions sur l’affaire Banon et la député Filippetti a clairement dénoncéé les fuite. Mais oublions ce journal qui est en train de se perdre . je veux surtout etre au coté de notre premier secrétaire et de Lauriane Deniaud qui sont allés rendre hommage devant l’embassade norvégienne à nos nombreux camarades tués et exprimer toute ma fraternité à nos jeunes camarades travaillistes. Ne cédons jamais au fanatisme et à la barbarie. N’oublions jamais ce à quoi peut conduire l’extrémisme et la nécessité de préserver nos digues. Comme le disait le premier ministre norvégien « Personne ne nous réduira au silence avec des bombes, personne ne nous réduira au silence avec des armes à feu. »

Leave a comment

nom*

email* (not published)

site internet