Pourquoi j’écris à Chantal Brunel

En 2007 il s’en est fallu de peu pour que Chantal Brunel ne soit pas élue. Si les communes de gauche avaient connu une participation similaire à celles de droite, le score se serait inversé. Ce fut une belle bataille. Aucun socialiste n’a hélas gagné en Ile de France contre un député sortant de droite. Mais dans cette seule circonscription de Seine et Marne, le résultat de 2007 fut supérieur à celui de 2002.
Je n’en ai conservé aucune amertume. Faire de la politique exige d’accepter la victoire comme la défaite. Seul le peuple est souverain.
Depuis j’ai été nommé secrétaire général du groupe socialiste à l’Assemblée Nationale. J’ai à ce titre croisé régulièrement Chantal Brunel dans les couloirs du Palais Bourbon avec laquelle les relations ont toujours été courtoises. J’ai sur ce blog évité de personnaliser le combat droite-gauche en le transformant en un débat permanent avec la députée de la 8e circonscription.
Mais ses insupportables déclarations sur l’immigration m’ont tellement indigné que je suis sorti de cette réserve. Ces propos ne sont pas une énième gaffe de l’ancienne porte-parole de l’UMP. Elle a choisi de les confirmer sur son blog. Ils sont le fruit d’une réflexion cynique sur les moyens de conserver une circonscription (qui a pourtant été redécoupée sur mesure). Curieuse coïncidence, un sondage privé réalisé par Opinionway vient d’être réalisé dans la circonscription. De là à y voir un lien de cause à effet…
En 2007 Chantal Brunel a pratiqué une campagne flattant tous les communautarismes poussant la sophistication jusqu’à faire traduire sa profession de foi dans certaines langues d’origine de nos concitoyens. Elle a entretenu les amalgames les plus douteux pour capter le vote de celles et ceux qui, boat people, ont fui le communisme Vietnamien, Cambodgien ou Chinois. Aujourd’hui c’est la même qui suggère de renvoyer à la mer les réfugiés des rives sud de la Méditerranée. Cette fois, c’est trop.
Laurent Wauquiez a dérapé voici quelques jours en évoquant les « racines » de DSK. Il a depuis cherché à corriger le tir et a annoncé qu’entre la gauche et l’extrême-droite, son choix se porterait toujours sur le républicain. On aimerait être certain qu’il en est de même pour Chantal Brunel. C’est le sens de la lettre que je viens de lui adresser et dont vous pourrez lire ci-dessous le contenu :

« Madame la députée,

Vous avez choqué la France entière par vos propos : « il faut rassurer les Français sur toutes les migrations de populations qui viendraient de la Méditerranée. Après tout remettons-les dans les bateaux » ! Le Premier Ministre, François Fillon a lui même dû intervenir publiquement pour désapprouver vos déclarations.

Votre expression est d’autant plus scandaleuse qu’elle a pour arrière-pensée transparente votre volonté de venir pêcher dans les eaux troubles du FN. « Marine Le Pen n’a aucune solution à proposer, nous on doit montrer qu’on a des solutions » avez vous ainsi ajouté.

Depuis sur votre blog, loin de vous excuser, vous avez confirmé : « le sens de mes paroles ne change pas ».

Votre course-poursuite avec l’extrême-droite ne peut qu’inquiéter.

La politique que vous soutenez conduit au désordre en poussant les Français les uns contre les autres. L’instrumentalisation du débat sur l’Islam a provoqué la réaction vive du président du Conseil des démocrates musulmans de France.

La surenchère sécuritaire qui a fait suite au discours de Grenoble du président de la République a indigné jusqu’aux centristes de votre majorité qui ont refusé de voter la déchéance de la nationalité. Le Conseil Constitutionnel, hier soir, dans une décision d’une sévérité inédite a lui même censuré les articles majeurs de la loi sur la sécurité intérieure que vous avez votée sans sourciller.

Nos concitoyens ont le droit de savoir où les conduira vos dérives puisque comme députée, vous intervenez non pas à titre personnel, mais en leur nom.

Aussi je vous demande instamment de vous prononcer à l’instar de vos amis Nathalie Kosciusko-Morizet ou Laurent Wauquiez qui, eux, ont clairement refusé toute ambiguïté vis-à-vis de l’extrême-droite. Dans l’hypothèse d’un second tour entre un candidat socialiste et un candidat FN, quelle sera votre attitude ? Pour qui appellerez-vous à voter ?

En 2002 les électeurs de gauche ont accordé leurs suffrages à Jacques Chirac pour éviter une nouvelle progression catastrophique de l’extrême-droite. Aujourd’hui la responsabilité est dans votre camp. Nous attendons de vous que vous soyez à la hauteur.

Salutations républicaines,
Olivier Faure »


Commentaires

Alexandre Goutagny
Répondre

En 2007 tu as raté la marche de peu, on était tous déçus sur le coup, mais on avait pris date pour 2012 , tu avais pris date devant tes électeurs . Ils n’ont pas oublier, ta promesse, et je suis sur que lorsqu’ils se voient insultés et salis par celle qui les représentent, ils n’attendent qu’une chose : Qu’en 2012, tu l’affrontes à nouveau pour lui faire mordre la poussière .
La République à besoin d’élus comme toi pour continuer à exister, tu sais ce qu’il te reste à faire .

Amandine Janiaud
Répondre

Merci pour cette initiative, l’indignation suscitée par ses déclarations ayant duré trop peu de temps vu leur gravité.

Nous attendons donc votre réponse Madame Brunel : dans l’hypothèse d’un second tour entre un candidat socialiste et un candidat FN, quelle sera votre attitude ?

François Muller
Répondre

L’académie des méduses vient d’attribuer sa méduse d’or à madame Chantal Brunel pour sa contribution au discours gluant, collant et dégoûtant des méduses : « Remettons les immigrés sur les bateaux avec lesquels ils sont venus ».
Ce prix consiste en une place gratuite de croisière sur le radeau du même nom. (Géricault musée du Louvre)
L’académie n’étant pas pour la peine de mort nous n’attendrons pas que les thons rouges dévorent le cadavre de notre députée ou qu’ils la rejettent comme une vieille méduse flasque puante et morte sur une plage sous prétexte qu’elle est étrangère à leur milieu naturel.
Nous n’attendrons pas non plus qu’elle meure de soif à force de boire de l’eau de mer.
Nous n’attendrons pas non plus qu’elle ait le plaisir de se demander si pour ne pas mourir de faim elle doit commencer par manger les cadavres des enfants ou des vieillards, ses compagnons de voyage, morts les premiers.
La renommée de notre académie est entre vos mains. Faites circuler…
Si vous avez des propositions à faire pour l’attribution de la méduse d’argent ou de la méduse de bronze, faites le nous savoir au plus vite.

L’académie des méduses

Michel Lanciaux
Répondre

Merci Olivier de cette mise au point claire et bsans faille : m’autorises-tu à la mettre sur mon blog ?
@mitiés socialistes.
Michel

le flaneur
Répondre

L’intention est bonne, mais je crains que la réponse ne soit évidente!
En d’autres temps pas si lointains, le Parti Socialiste n’a pas craint de se défaire d’une personnalité autrement plus médiatique que la dame BRUNEL, pour tenue de propos inadmissibles (pour mémoire, l’ex président de la région Languedoc). L’UMP est -il prêt à en faire autant vis à vis de cette « sous marin de Marine »?

Frossard
Répondre

Olivier merci d’avoir posé cette question à la représente de la 8ème circonscription de seine et marne.

Il faut bien lui rappeller qu’elle a été élue pour representer l’ensemble des Seine et Marnais y compris ceux venant de l’extérieur de la seine et marne.

J’éspere qu’elle aura le courage politique de ce prononcer et qu’elle ne laissera pas sans réponse à ta question, ni une réponse de bois.

j’espére que les électeurs ont bien compris l’état d’esprit du député UMP.

Chers Electeurs et Electrices montrer dés le 20 mars votre désaccord sur cette politique en votant PS.

Noelle Picard
Répondre

Merci Olivier d’être toujours aux cotés de nous habitants de la huitième circonscription. Les Propos de Chantal Brunel m’ont terriblement choqué et je suis heureux de voir que le parti socialiste réagit très fortement. Vous aviez raté de peu la victoire mais ce n’eaait qu’un premier essai j’espère que le second sera le bon. Je reste attentif à ce que répondra madame Brunel à votre interpellation.

estelle
Répondre

Je viens de consulter le blog de chantal Brunel il est clair qu’elle confirme ses propos.. Si au premier abord on pourrait mettre ces ignobles propos sur le coup d’une gaffe il est clair que c’était vraiment délibéré. Voyant la montée de Marine la députée fait un appel du pied en surfant sur les peurs que la révolution arabe pourrait susciter chez les habitants de sa circo. Sans compter aussi que ces propos viennent juste au moment ou Guéant vient d’être nommé ministre de l’intérieur et comme par hasard elle a travaillé pour lui.

berruyer
Répondre

Rassure moi Olivier, seras tu bien le candidat socialiste de la 8eme circonscription de S&M ? désigné par la commission aux élection ? Les ambitions autres sont fortes et les dents très longues.

FB_100000174980240
Répondre

les socialistes seront au rdv Berruyer c’est ce qui compte c’est un devoir de salubriété publique.

arnaud
Répondre

Un problème avec ce blog c’est pas le bon nom qui s’affiche désolé
je remets mon commentaire
Merci Olivier d’être toujours aux cotés de nous habitants de la huitième circonscription. Les Propos de Chantal Brunel m’ont terriblement choqué et je suis heureux de voir que le parti socialiste réagit très fortement. Tu avais raté de peu la victoire mais ce n’etait qu’un premier essai j’espère que le second sera le bon. Je reste attentif à ce que répondra madame Brunel à notre interpellation.

delphine
Répondre

Merci pour cette lettre,moi je me demande en fait tout simplement si chantaal brunel ne désire pas tout simplement « surfer » sur les sondages qui prévoient Marine Le Pen dans le trio de tête des élections présidentielles de 2012 ?En tout cas il serait bien qu’elle réponde à la question, serait elle du coté des républicains contre le Fn?

pierre
Répondre

je salue l’initiative et j’espère que vous serez candidat contre madame Brunel en 2012 et que cette fois sera la bonne

mignon
Répondre

en 1 mot merci pour ce courrier objectif et fort pertinent

pierre
Répondre

La députée n’a même pas eu la descence de répondre à l’interpellation, no comment

Alexandre
Répondre

« Dans l’hypothèse d’un second tour entre un candidat socialiste et un candidat FN, quelle sera votre attitude ? Pour qui appellerez-vous à voter ? » : Canton de Torcy : PS 32,54% vs F.N 18,94% Et bien voila malheuresement nous y sommes, maintenant que faites vous et que dites vous Madame Brunel ?

bertrand
Répondre

J’ai bien peur que lunid matin on se réveille avec la gueule de bois avec des élus fn dans les départements et le notre pourrait ne pas y échapper. Mais que la politique est ingrate car en seine et marne notamment nous avons une très bonne équipe d’élus et voir la droite de copé jouer avec le Fn et pouvoir nous en sortir un ou deux cela semble bien injuste , nous sommes avec vous Didier , Gérard, Francis, François…

Alexandre Goutagny
Répondre

Et voila, après avoir le portrait de Mme Brunel, assez complaisant ( on sent presque de la collusion entre la journaliste et Chantal Brunel), parut hier dans Libération, nous avons la réponse définitive, à la question :

– « Qu’a t-elle- voté au deuxième tour des cantonales ? »
–  » Dans sa circonscription 1 duel FN/PS ( Torcy) »… « A titre personnel, elle voterait blanc ! »

Hé bien voila !!! C’est clair, c’est net et c’est dit !!! Les électeurs sauront s’en souvenir l’année prochaine Mme Brunel !!!

http://www.liberation.fr/societe/01012328910-a-l-abordage

Leave a comment

nom*

email* (not published)

site internet