Dépêche AFP – Résultat du scrutin européen « extrêmement préoccupant »

PARIS, 25 mai 2014 (AFP) – Olivier Faure, porte-parole du PS, a affirmé à l’AFP que le résultat du scrutin européen en France, avec un FN en tête, était « extrêmement préoccupant ».

« Le résultat de ces élections européennes en France n’est pas seulement décevant, il est extrêmement préoccupant », a-t-il déclaré peu après les premières estimations.

« Pour la première fois dans notre histoire le FN est le premier parti de France », a-t-il dit.

« Même si ces résultats peuvent être relativisés par une abstention massive, ils expriment un désarroi civique », a-t-il ajouté, relevant que « toute la gauche est en baisse ».

Selon le député, « même l’opposition ne profite pas de son statut puisque l’UMP est en chute libre ».

« Ce scrutin était européen et c’est d’abord l’Europe qui doit changer. Se mettre au service de la croissance, démocratiser son fonctionnement, mieux protéger des dérives de la finance », a-t-il ajouté.

Communiqué de presse – Mesures fiscales : Manuel Valls a entendu le message des municipales

Le Premier ministre a annoncé ce matin un allégement de l’impôt pour les plus modestes.

Avec plus de trois millions de ménages concernés par cette mesure et 1,8 millions de ménages qui ne seront plus soumis à l’impôt, le gouvernement de Manuel Valls a pris la mesure de l’inquiétude des salariés entrés dans l’impôt sans que leurs revenus aient augmentés et ainsi posé un acte fort pour le pouvoir d’achat. Le message des municipales a été entendu.

Le choix de financer cette mesure par une lutte accrue contre la fraude fiscale témoigne d’un esprit de justice. Il n’est pas normal de faire payer aux plus modestes le prix de l’incivilité de ceux qui se donnent les moyens de ne pas contribuer à l’effort de redressement de notre pays.

Le parti socialiste salue la capacité d’écoute du Premier ministre et de son gouvernement et souhaite que les prochains débats budgétaires se prolongent dans le même état d’esprit.

Le Lab – Le porte-parole du PS Olivier Faure réagit aux propos de Mariani: « Ce n’est pas un dérapage »

Errare humanum est, perseverare diabolicum – Le porte-parole du PS Olivier Faure a contacté Le Lab, ce 7 mai, pour apporter une réaction au tweet de Thierry Mariani affirmant que les enlèvements de jeunes écolières au Nigéria rappelaient que l’Afrique n’avait « pas attendu l’Occident pour pratiquer l’esclavage. » Des propos que le député UMP a maintenus.

Ce qui me fait réagir, c’est que Thierry Mariani maintienne ses propos. On pouvait imaginer que c’était un dérapage, ce n’en est pas un.

Le député socialiste développe ensuite:

Il veut déculpabiliser les Français. Mais ce n’est pas parce que d’autres l’ont fait avant qu’il faut déculpabiliser les responsables du commerce triangulaire. Imaginez un procès où un criminel viendrait plaider son cas en disant qu’il n’est pas coupable parce que d’autres avant lui ont commis des crimes.

Olivier Faure poursuit la comparaison sur des terrains historiques:

Ce n’est pas parce qu’il y a eu des pogroms avant la Shoah qu’il faut déculpabiliser Hitler. On est dans l’absurde le plus complet.

Avant d’ajouter:

Ce n’est pas parce qu’il y a eu le génocide arménien que cela déculpabilise les auteurs du génocide rwandais.
Ce n’est pas parce qu’il y a eu le génocide rwandais qu’il faut dédouaner Bachar-al-Assad de ses crimes.

RTL – Olivier Faure veut « sanctuariser les petites retraites »

Par | Publié le 21/04/2014 à 19h25 | Mis à jour le 21/04/2014 à 19h27 | RTL Soir

Le porte-parole du Parti socialiste Olivier Faure veut « sanctuariser les petites retraites »

Crédit : AFP

RÉACTION – Le porte-parole du Parti socialistes souhaite que le plan de réduction des déficits préserve les ménages aux revenus les plus modestes.

Un plan d’économie, d’accord, mais à condition de préserver les revenus les plus modestes. Des parlementaires socialistes ont imaginé trois scénarios de réduction du déficit pour épargner les ménages aux revenus les plus faibles tout en respectant les contraintes budgétaires de la France. Ces deputés socialistes refusent notamment le gel des prestations sociales de base et celui du point d’indice des fonctionnaires.

« Nous nous inscrivons dans le cadre fixé par Manuel Valls et nous cherchons à aménager ces 50 milliards. Valls avait sanctuarisé les dépenses d’avenir et les minimas sociaux. Nous proposons maintenant de sanctuariser les petites retraites et les personnes dépendantes du RSA« , précise le porte-parole du Parti socialiste Olivier Faure à RTL.

Le podcast est accessible ici.

Olivier Faure porte-parole du Parti Socialiste

« Sur proposition de Jean-Christophe Cambadélis je viens d’être élu porte-parole du PS. C’est un honneur et une responsabilité que je mesure.
Je prends cette fonction dans un moment où les partis en général, le notre en particulier, font l’objet d’une défiance rarement atteinte. L’aventure collective autour de Jean-Christophe n’en a que plus de sens.

La défaite lourde que nous avons vécue suppose que notre parti se rénove, reformule sa propre doctrine, se rassemble et rassemble au delà de lui même.

Je veux y prendre toute ma part en ayant à l’esprit que porter la parole des autres suppose d’abord de savoir les écouter. Les militants, les citoyens.

Je compte sur chacun d’entre vous pour m’aider dans cette belle mission. A bientôt.

Olivier Faure »

 

Voici sa première intervention en tant que porte-parole.

 


15/04/2014 Oliver Faure nommé porte-parole du PS par olivierfaure