Le Monde – Olivier Faure réélu à la tête du groupe socialiste de l’Assemblée nationale

Le résultat du vote des députés socialistes est sans appel. Jeudi 22 juin, Olivier Faure a été réélu à la présidence du groupe PS de l’Assemblée nationale en obtenant 28 voix contre 3 pour Delphine Batho, l’ancienne ministre de l’écologie du gouvernement Hollande.

Le député de Seine-et-Marne dimanche, 48 ans, réélu dimanche avec 61 % des voix, avait été élu face à Guillaume Bachelay à la présidence du groupe PS en décembre 2016 pour succéder à Bruno Le Roux, quand celui-ci avait été nommé ministre de l’intérieur. Le groupe socialiste de l’Assemblée, qui comptait près de 300 membres dans la dernière législature, disposera seulement de 31 députés à l’issue des législatives des 11 et 18 juin.

Olivier Faure, qui a nommé Delphine Batho première vice-présidente, a annoncé que son groupe s’inscrirait dans l’opposition au gouvernement. Il a toutefois précisé que son groupe ne se situerait « ni dans l’obstruction, ni dans une forme d’opposition pavlovienne, ni dans une forme de robotisation de la pensée qui serait celle qui nous conduirait à être, d’ores et déjà, dans une majorité présidentielle ». Et d’ajouter, en citant certains points controversés de la réforme du code du travail ou de la fiscalité : « Nous allons nous définir par nos propositions. »

« Manuel Valls a choisi un autre destin »

Le député de Seine-et-Marne a ajouté que son groupe, qui devrait changer de nom, pourrait rassembler d’autres députés.

« Ceux qui partagent nos combats sont bienvenus mais nous n’avons pas la volonté d’aller chercher les uns et les autres, nous n’irons pas marchander »

Dimanche, Olivier Faure avait appelé les socialistes à « retrouver un discours qui puisse fédérer ceux qui ont voté pour Jean-Luc Mélenchon, ceux qui ont voté pour Benoît Hamon et ceux qui ont voté pour Emmanuel Macron ».

Le député de Seine-et-Marne a par ailleurs écarté une adhésion de Manuel Valls à son groupe. « A ma connaissance, Manuel Valls a choisi un autre destin que celui que nous partageons, donc il a fait ses choix. »

Le groupe socialiste de l’Assemblée, qui comptait près de 300 membres dans la dernière législature, ne disposera plus que de 31 députés – apparentés compris – à l’issue des législatives des 11 et 18 juin.

Lien d’origine http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/06/22/olivier-faure-reelu-a-la-tete-du-groupe-socialiste-de-l-assemblee-nationale_5149432_823448.html#3mDPBRDyESMEJeZX.99

C’est reparti, un grand merci !

Madame, Monsieur, chers amis,

À toutes et tous je veux avant tout dire ma reconnaissance et ma fierté de vous représenter encore. Plus que jamais je veux que nous construisions ensemble. Vous êtes, parfois sans même le savoir, mon inspiration et ma force. Pendant ces dernières semaines j’ai souvent pensé que tout pouvait s’arrêter. Depuis une semaine je crois au contraire que c’est un nouveau commencement.

Cette semaine j’ai donc repris mes activités de parlementaire avec 3 temps forts.

J’ai d’abord fait le parcours administratif que doivent faire tous les députés élus ou réélus. J’ai voulu le faire avec Paulin Roy, mon suppléant. Nous avons gagné ensemble, je voulais qu’il participe à ce moment. Paulin a cette spontanéité et cette fraicheur qui manque trop souvent à la politique. En parcourant le Palais Bourbon il a eu l’occasion de se rendre compte que l’accessibilité est encore à conquérir dans ce haut lieu de la République. Aucune rampe d’accès n’est praticable, seul…Avec Paulin l’aventure ne s’arrête évidemment pas là. Nous allons continuer. D’abord créer un groupe de travail Handicap qui commencera par recenser au niveau de la circonscription, toutes les difficultés auxquelles les personnes concernées ou leurs familles se trouvent confrontées. Pour toutes les personnes intéressées il faut s’inscrire ici olivierfaure.depute77.11e@gmail.com