Message d’Olivier Faure suite aux attaques terroristes de Paris

« Créer c’est résister »

C’était il y a un peu plus de 24 heures. 24 heures qui nous ont fait basculer dans l’effroi. C’était l’inauguration du magnifique théâtre de Sénart. Après les très beaux discours de Michel Bisson et de Fleur Pellerin, le directeur du théâtre, Jean-Michel Puiffe avait programmé avec son complice le comédien Patrick Pineau une chorégraphie sur une bande son qui nous restituait la voix de Gilles Deleuze. Le philosophe y énonçait cette phrase qui claque comme un slogan « créer c’est résister ». A la sortie j’ai croisé plus d’un spectateur dérouté par cette parenthèse philosophique, un peu indéchiffrable. « Un des motifs de l’art et de la pensée c’est une certaine honte d’être un homme », nous dit le philosophe. « L’art consiste à libérer la vie que l’homme a emprisonnée ». « L’homme ne cesse d’emprisonner la vie, de tuer la vie ». « L’artiste c’est celui qui libère une vie, une vie puissante, une vie plus que personnelle. » Quelques heures plus tard, cet appel est hélas devenu plus clair. Créer c’est résister.
Une fois encore l’obscurantisme a frappé. Une fois encore Daesh sème l’horreur. une fois encore le piège de la division nous est tendu. Division politique, religieuse, culturelle. Une fois encore le peuple Français, uni dans sa diversité doit faire face. Nous sommes en guerre. Mais pas une guerre entre civilisations. Une guerre de toutes les civilisations contre la barbarie. Une guerre de tous ceux qui créent contre ceux qui détruisent. Créer c’est résister.

OF

Publié sur Facebook le 14/11/2015.

Leave a comment

nom*

email* (not published)

site internet