Sud Radio – l’invité politique

Olivier Faure était lundi 21 septembre l’invité de Christophe Bordet dans le 5/9 de Sud Radio.

Olivier Faure : « Être de gauche ne veut pas dire refuser le réel »
Par Jérémy Jeantet


Le député PS de Seine-et-Marne a analysé la victoire d’Alexis Tsipras en Grèce comme un message « à ceux qui pensent qu’on peut être dans une dérive permanente vers le gauchisme ».Victoire plus large que prévue pour Syriza et Alexis Tsipras ce dimanche lors des élections législatives anticipées en Grèce.

Pour Olivier Faure, député PS de Seine-et-Marne, ce résultats est un « petit message à toutes celles et ceux qui, en Europe, pensent qu’il est possible de se défier de la réalité. Tous ceux qui ont en France soutenu Tsipras et cru que quand il s’est rangé à une forme de réalisme, ont pu penser que l’avenir se jouait avec Varoufakis sont démentis par les électeurs. »
Message envoyé notamment à Arnaud Montebourg et Jean-Luc Mélenchon, qui se sont affichés, ces dernières semaines, aux côtés de l’ancien ministre des Finances grec.
« Quelle gauche a apporté quelque chose au peuple français ? »

« C’est un rappel à toutes celles et ceux qui pensent qu’on peut être dans une dérive permanente vers le gauchisme, a poursuivi Olivier Faure. Les électeurs sont conscients qu’il faut avoir des valeurs, créer des rapports de force, mais aussi se plier à un principe de réalité. »
Alors que la gauche dite « radicale » s’éloigne de plus en plus du parti socialiste en France et que les formations de gauche semblent loin du rassemblement en vue des régionales puis de la présidentielle, le porte-parole du PS défend le bilan de la gauche dite « de gouvernement » : « Je suis très fier d’être de gauche, mais être de gauche ne veut pas dire refuser le réel. Si on devait prendre l’histoire du siècle passé, quelle gauche a apporté quelque chose au mouvement ouvrier et au peuple français ? Celle qui est dans la revendication, la surenchère ou celle qui a accepté de prendre l’assise du pouvoir et amené l’évolution du droit du travail, les droits sociaux, tout ce qui a forgé l’Etat providence ? Je préfère la gauche qui met les mains dans le cambouis. »
Ecoutez l’interview d’Olivier Faure, député de Seine-et-Marne et porte-parole du PS, invité politique de Christophe Bordet sur Sud Radio.

Ecoutez l’interview d’Olivier Faure, député de Seine-et-Marne et porte-parole du PS, invité politique de Christophe Bordet sur Sud Radio.

Leave a comment

nom*

email* (not published)

site internet