Dépêche AFP – la fin du diesel dès 2020 à Paris, « c’est raide »

PARIS, 8 déc 2014 (AFP) – Olivier Faure, député (PS) de Seine-et-Marne, a affirmé lundi que la date-butoir voulue par Anne Hidalgo pour supprimer le diesel à Paris (2020) était « raide », réclamant « plutôt dix ans » pour mettre en place une telle mesure.

« J’en comprends le principe et l’objectif, mais je trouve que cinq ans, c’est raide », a-t-il dit sur Sud Radio.

« Dire à des gens +dans cinq ans, vous ne pourrez plus aller au travail avec votre voiture diesel+ c’est pas facile. Si on avait dit vous avez 10 ans, 15 ans (…) là ça avait plus de sens », a-t-il ajouté. « Il faut fixer une perspective compatible avec le renouvellement du parc automobile, donc plutôt dix ans que cinq », a-t-il estimé.

Il a aussi plaidé pour « décentraliser la richesse », décentraliser les activités de Paris vers « la Grande couronne » pour réduire la pollution et les déplacements.

Leave a comment

nom*

email* (not published)

site internet