Les Echos – Ile-de-France : Manuel Valls valide le pass Navigo à tarif unique

Dominique Malecot | Le 26/11 à 18:31

Sauf surprise, en septembre prochain, les habitants de l’Ile-de-France pourront se déplacer autant de fois qu’ils le voudront dans toute la région parisienne pour la modique somme de 70 euros par mois, remboursée à hauteur de 35 euros par leur employeur. Le Premier ministre, Manuel Valls, a apporté ce mercredi son soutien à cette mesure, évaluée au minimum à 400 millions d’euros par an, quelques heures avant que les députés l’examinent en commission des Finances à l’Assemblée.

C’est un amendement préparé par le député socialiste de Seine-et-Marne Olivier Faure, qui doit traduire dans la loi de Finances rectificative 2014 l’accord surprise auquel, sont parvenus ces derniers jours la région Ile-de-France et la Chambre de commerce et d’industrie . Portant sur le financement de l’opération mais aussi sur la formation professionnelle, il pourrait être voté en séance d’ici à la fin de la semaine.

« C’est un accord gagnant-gagnant qui s’inscrit dans la Pacte de responsabilité, se félicite Olivier Faure. Les entreprises mettent davantage mais cela ne coûte rien à 80 % d’entre elles qui sont incontestablement gagnantes. ».

Le député de Seine-et-Marne dénonce le « mauvais procès » que lui fait l’opposition. « Elle ne peut à la fois dénoncer une dérive du budget de fonctionnement de la région et les 190 millions d’économies qu’il va falloir dégager sur ce volet fonctionnement pour financer le dispositif », juge-t-il.

Le Medef Ile-de-France juge que les 220 millions d’euros demandés aux entreprises avec le relèvement du versement transport s’ajoutent aux « 500 millions d’euros supplémentaires mis en place depuis le 1erjanvier 2011 pour financer la réalisation du Grand Paris Express ». L’organisation patronale s’interroge sur le coût réel de cette mesure et dénonce le fait que les entreprises qui la financent ne sont pas celles qui en profitent. D’autant qu’il n’y a pas d’amélioration du service.

Dans tous les cas, ce mercredi soir, le grand gagnant semblait être Jean-Paul Huchon, le président socialiste du conseil régional. « En soutenant aussi rapidement cet accord, Manuel Valls a aussi répondu positivement à la question de sa candidature pour les prochaines élections », juge un bon connaisseur du dossier

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/politique-societe/regions/0203969299852-ile-de-france-manuel-valls-valide-le-pass-navigo-a-tarif-unique-1068539.php?zEJVzvreTi1Lwf57.99

Leave a comment

nom*

email* (not published)

site internet