Commentaires

mona
Répondre

En tant que seine portaise, j’aurais aimé que cette question qui touche tant notre quotidien ne soit pas politisée et réduite à une opposition pouvoir en place vs pouvoir précédent. Si V. Paul Petit ne sait pas faire preuve de cette aptitude, je suis déçue que vous fassiez son jeu. Tout comme je suis déçue de ne jamais voir sur ma commune, ni pouvoir compter sur, « mon » député au pretexte que le maire et lui ne partagent pas les mêmes idées. Venez nous soutenir dans la lutte quotidienne qu’est la notre pour le maintien des commerces, pour la vie des ecoles etc. Les seine portais ne peuvent être réduits à leur déplorable équipe municipale. Vous n’y êtes pas forcément en terre perdue.

Ursula
Répondre

Mona a raison, mais c’est aussi aux Seine-Portais de se mobiliser pour faire sortir Monsieur Paul-Petit du fief qu’il se bâti. Voici un second mandat où carte blanche lui ai laissé pour imposer sa griffe avec le despotisme qu’on lui connait. Monsieur le député peut probablement soutenir des actions mais ne peut pas se substituer aux habitants mécontents de ce village.

Sophia
Répondre

Belote et Re-Belote ! Déjà taxée il y a un an pour manque de logements sociaux, quelques mois plus tard, l’équipe municipale, pilotée par son maire tentait de faire main basse sur l’association en charge des activités culturelles sportives et artistiques de la commune en la fusionnant avec le comité des fêtes, l’objectif non avoué mais flagrant aux yeux de tous les adhérents, n’était-il pas déjà de ponctionner la trésorerie de l’association aux bénéfices de la mairie ? Et bien bis-répétita ! Incroyable et pourtant vrai ! Seconde amende, seconde attaque sur la même association, assortie de viles menaces. Le maire de Seine-Port affiche ouvertement l’incohérence de ses propos, en affirmant vouloir maintenir une vie associative riche, et en saisissant le procureur de la République de Seine et Marne pour récupérer les subventions municipales versées à cette association. Attendons donc avec impatience une réelle décision de justice, qui saura certainement faire le tri dans les affirmations des uns et des autres. En attendant Monsieur le Député, peut-être pourriez-vous mettre votre nez dans les procédés peu glorieux qu’emploient notre maire et son équipe pour faire régner une certaine forme de terreur.

Leave a comment

nom*

email* (not published)

site internet