Article sur Le Point.fr – Olivier Faure : « Si j’étais leur candidat, Aubry et Ayrault me l’auraient dit »


Olivier Faure : « Si j’étais leur candidat, Aubry et Ayrault me l’auraient dit »
Il serait poussé par le Premier ministre et la première secrétaire pour devenir patron du PS. Le député de Seine-et-Marne dément.

Par Charlotte Chaffanjon

La valse des noms pour le poste de premier secrétaire du PS est lancée. Martine Aubry a annoncé qu’elle cédait sa place au congrès de Toulouse, ce qui ouvre un immense champ des possibles pour sa succession. L’ancien premier secrétaire par intérim Harlem Désir et le député de Paris, ex-pilier des strauss-kahniens Jean-Christophe Cambadélis sont officiellement candidats. Le maire de Dijon François Rebsamen, proche de François Hollande, est sur les rangs. Et la maire de Lille elle-même n’est pas toujours très claire sur sa réelle volonté de partir…

Mais ce matin, Paris Match sort un nouveau nom : celui d’Olivier Faure, 43 ans, ancien secrétaire général adjoint du groupe PS à l’Assemblée, nouveau député de Seine-et-Marne et surtout très proche de Jean-Marc Ayrault. Il serait le candidat du Premier ministre et de Martine Aubry. Joint par Le Point, il dément : « Si j’étais le candidat de Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault, ils me l’auraient dit… Je n’ignore pas que la rumeur existe, mais nous n’en avons jamais parlé. »

En revanche Olivier Faure s’est entretenu avec le Premier ministre hier soir sur la contribution commune qu’il a choisi de cosigner avec la première secrétaire du PS en vue du congrès. Et Ayrault lui a promis : « Il n’a jamais été évoqué avec Aubry un deal sur le nom du notre futur candidat. Pour l’instant, nous en sommes à l’accord sur le texte. » Faure l’assure : « Je me reconnais complètement dans la démarche de Jean-Marc. » Ce qui est un bon début, au cas où.

 

Leave a comment

nom*

email* (not published)

site internet