L’hôpital de Melun et Sénart, c’est maintenant !

Cela fait sept ans que la droite entretient l’illusion sur l’hôpital de Melun et Sénart. Et le spectacle continue !

A la veille des élections présidentielle et législatives, le ministre de la Santé reçoit ses amis politiques pour leur laisser le soin d’annoncer le déblocage éventuel de 22 millions sur les 180 nécessaires, c’est-à-dire 12% du financement seulement !

De qui se moque-ton?

Cette annonce n’est assortie d’aucun engagement écrit de la part de l’Etat, d’aucun projet de santé régulant les relations entre le public et les cliniques privées, d’aucun projet territorial plaçant la cohésion de cet équipement avec les structures de Fontainebleau, Nemours et Montereau.

Les élus qui ont rencontré le ministre sont si conscients du marché de dupes, qu’ils n’ont pas osé en faire la communication aux membres du Conseil de Surveillance de l’hôpital lors de sa dernière séance. Séance qui avait pourtant lieu le jour de leur rencontre avec Xavier Bertrand !..

En réalité cette annonce préélectorale n’a d’autre objet que de contenir la colère des usagers, que nous avons relayé avec Lionel Walker, candidat PS aux élections législatives à Melun et les élus socialistes du Conseil général.

Les indicateurs sociaux et de santé sont sur nos territoires parmi les plus dégradés d’Ile-de-France. Les habitants de Sénart et de Melun ne méritent pas cette nouvelle diversion. La santé, l’accès aux soins sont des enjeux trop fondamentaux pour accepter ce qui relève de la manipulation et du cynisme.

C’est pourquoi, j’appelle à la mobilisation citoyenne sur ce projet. Cette mobilisation prend la forme d’une pétition citoyenne que je vous invite à signer ci-dessous.

Commentaires

Sandra
Répondre

C est un tres beau combat que de se battre pour notre sante a tous. Merci a toi olivier de mener cette bataille avec l ensemble des elus du territoire. L acces aux soins de tous devrait etre une priorite de la campagne presidentielle mais helas les petites phrases ont pris le pas sur les enjeux essentiels

Leave a comment

nom*

email* (not published)

site internet