DSK saison 2

Avec le procès DSK,  la droite espérait disqualifier la gauche sur le terrain de la morale (Cf. post précédent). François Fillon et François Baroin n’ont pas hésité à utiliser l’argument dans l’hémicycle. Dans les allées du pouvoir, les sourires entendus affichaient une satisfaction peu avouable, celle d’un feuilleton judiciaire polluant la campagne présidentielle des socialistes.

Vendredi 1er juillet, dès potron-minet  la France s’est réveillée d’un bond. Sur les radios, les auditeurs ont découvert que la crédibilité de Nafissatou Diallo était très fortement remise en cause par le procureur suite à la découverte de nombreux mensonges de la plaignante. Les informations parvenues dans la nuit, le Figaro n’a pas eu le temps de modifier sa Une. C’est une photo de DSK qui illustre donc ce matin-là le gros titre blanc sur fond noir « l’heure où tout a basculé pour DSK ». Le journal de M. Dassault ne visait pas le probable et prochain acquittement de l’ancien directeur du FMI, mais sa descente aux enfers comme l’indiquait le sous titre « le Figaro a reconstitué minute par minute la succession des évènements qui ont scellé sa chute ».

Ce décalage aurait pu prêter simplement à la raillerie. Tous les journaux peuvent être victimes d’une actualité qui ne s’interrompt pas entre l’heure du bouclage et celle de la distribution. Ce qui dans le cas du Figaro ne lasse d’interroger c’est une Une sur DSK le jour où le choix éditorial aurait logiquement dû les conduire – par exemple – au retour de Taponier et Guesquière après 18 mois de captivité, au vote par la Grèce de son nouveau plan de rigueur, à l’entrée en vigueur de la réforme des retraites, voire au mariage civil du dernier des Grimaldi…
Comment ne pas soupçonner que le seul objet de cette Une ait été d’entretenir une petite musique, celle du discrédit ? Le papier en page 2 était un simple rappel des accusations portées contre DSK et la mise en exergue d’une phrase du porte-parole de l’hôtel – « le Sofitel a déclaré qu’elle donnait toute satisfaction, nous disons même que c’est une employée exemplaire » – donnait le ton (et prend toute sa saveur à la lumière de ce que chacun sait désormais).

Le vent a tourné. Plus personne n’osera critiquer Jean-Marc Ayrault qui lisant une déclaration solennelle devant le groupe socialiste le 17 mai expliquait que « dans cette affaire il y a une victime, mais nous ne savons pas encore s’il s’agit de l’accusé ou de la victime présumée ».

Sans céder à un nouvel emballement, tout semble indiquer un probable acquittement de Dominique Strauss-Kahn dans les semaines qui viennent. Viendra alors le temps de la réhabilitation d’un homme condamné à la vitesse de twitter. Puis se posera la question de son éventuel retour dans la course présidentielle.

François Hollande a suggéré que les délais de dépôt de candidatures aux élections primaires soient prolongés pour permettre à celui qui fût – avant lui – le favori des sondages , d’y participer s’il en conserve le désir. Le geste est trop rare dans cet univers pour ne pas le souligner. Un « homme normal » peut ainsi se révéler un politique exceptionnel.

Commentaires

FB_100000174980240
Répondre

très bien dit Olivier mais Dominique Strauss Kahn n’est pas disculpé ne nous emballons pas trop, la femme de chambre reste la victime pour le moment, ce n’est pas elle qu’on juge

Geneviève Wortham
Répondre

Pour l’instant, nul ne sait s’il y a eu violence ou non dans la chambre du Sofitel. Laissons la justice américaine suivre son cours. Quant à un report de la date des primaires, un calendrier a été fixé et adopté par les militants, qu’il soit respecté. Le PS est trop souvent soumis à la pression médiatique, aux aleas de l’actualité. Suivons l’exemple des militants de EELV, qui malgré tous les sondages et l’aura médiatique de Nicolas Hulot, ont su résister et choisir Eva Joly, signe d’une vitalité politique que j’aimerais voir plus souvent au PS. La présidentielle est une affaire sérieuse pour l’avenir de millions de Français. Elle mérite mieux que la navigation à vue.

Miroir
Répondre

« Avec le procès DSK, la droite espérait disqualifier la gauche sur le terrain de la morale »

Ce retour au moralisme est insupportable. Comme c’est parfaitement analysé ici ( http://leblogdeyannicklaude.20minutes-blogs.fr/archive/2011/07/01/dsk-outrage-dsk-brise-dsk-martyrise-mais-dsk-libere-enfin-pr.html ), une sexualité un peu vive n’empêche pas d’être un bon président. Et là, au vu de l’effondrement de l’accusation et des nouvelles révélations du NYtimes ce matin, il n’y a rien de plus qu’un acte sexuel sans viol.

Bernard
Répondre

Bonjour,
Il serait surtout bon au PS comme ailleurs, d’arrêter la brosse à reluire à tout va…!
Dsk n’est pas un ange, son passage à Sarcelles n’a pas fait que des heureux (y compris dans les rangs de la section du coin, un peu comme les fédés des Bouche-du-Rhône en quelque sorte, si justement décriées…)et si on veut remettre le PS sur de bons rails, restons effectivement à Gauche sans être toujours obnubilé par l’acceptation de ce que font les néo-libéraux en Europe ou plus loin encore!
Les primaires sont lancées, c’est tant mieux comme cela. Loin des ragots médiatiques svp.

Francoise
Répondre

On ne va pas encore revenir sur ce qui a été décidé par les militants simplement parcequ’on s’aperçoit que la présumée victime a menti.
Je pense que DSK a encore d’autres soucis en tête et qu’il ne pense pas trop à la Présidentielle française. Il ferait mieux de récupérer sa place au FMI. On peut penser qu’il était plus qualifié et moins destructeur des peuples que ne le sera Mme la baronne Lagarde.
Reprends ta place au FMI, Dominique, si tu veux faire quelque chose d’utile !

estelle
Répondre

Il faut faire attention à nos réactions sur cette affaire, dire qu’une plaignante sur un crime sexuel puisse ne pas être une victime me pose problème sur les principes et en l’espèce meme discréditée il n’en demeure pas moins qu’elle a pu subir une agression.Attendons que la justice passe et prenons les épisodes les uns après les autres sans anticiper le prochain, c’est à la fin de la série qu’on pourra mieux en parler lol

le flaneur
Répondre

Que « Le Figaro » ait eu envie d’en rajouter une couche, et se soit « planté », soit!
Que la victime présumée ne soit pas aussi « franche » qu’on aurait pu le penser, soit!
Que les conditions de vie de DSK se soient sensiblement améliorées, soit!

Mais sachons « raison garder »:
a) l’affaire est pendante devant la Justice américaine
b) seuls DSK et la victime savent exactement ce qui s’est passé le 14 mai
c) DSK n’est sans doute ni le diable que certains, journalistes en particulier mais pas seulement,ont depeint, ni l’ange que d’aucuns voudraient nous présenter aujourd’hui!
d) Le Parti Socialiste a fixé, non sans mal, ni sans logique, son calendrier; le modifier parce que Dominique Martine François ou autres connaît des aléas, n’apparaît guère sérieux, ni responsable.
e) Même si la Justice américaine venait à disculper complètement DSK dans des délais relativement rapides, ce dernier aurait-il la capacité psychique, morale et physique de se relancer dans une candidature à la présidentielle de 2012, et dans une campagne « épuisante », Il est permis d’en douter.
f) L’actualité et la médiatisation excessive auront peut-être été cruelles envers DSK, mais la vie continue, et notre combat n’est pas contre ou pour DSK, mais contre la Droite sarkozyenne qui casse les services publics, qui appauvrit la très grande majorité des Français au profit de quelques uns, et contre le libéralisme à tout crin qui inspire le reste de la Droite.

Mireille
Répondre

Stop !!!! Pendant que l’on nous abreuve des soucis de DSK, que se passe-t-il en France ?
Augmentation au 1er Juillet EDF, Timbres, etc… La France s’arrête-t-elle d’exister parce que Monsieur DSK s’envoie en l’air ? Passons à autre chose, pensons à l’avenir de la France, qu’allons-nous devenir avec toute cette classe politique corrompue aussi bien à droite qu’à gauche ? Pour qui vais-je voter ? Aujourd’hui je suis bien incapable de le dire.

malone
Répondre

A nouveau beaucoup d’excès dans les paroles des uns et des autres depuis les révélations du New York Times. Soyons avant tout patients je crois , cela évolue sans cesse et ne nous posons pas les mauvaises questions. Du style , l’avenir de DSK en politique , les primaires… Laissons l’homme DSK se défendre , s’expliquer, se reconstruire et n ‘écoutons pas non plus ceux et celles qui se donnent le droit de parler à sa place….

Un mot enfin sur votre article qui n’échappe pas je trouve aux excès que j’entends depuis quelques jours.
Enfin , je reste choqué par les propos de Jean Marc Ayrault, car même si demain la plaignante se révèle au final une affabulatrice … un responsable publique ne peut pas en amont d’une affaire désigner une femme qui porte plainte pou viol comme une potentielle coupable, c’est tout simplement irresponsable et indigne . Pensons en effet à toutes les femmes qui sont victimes et qui bien souvent ont du mal à porter plainte contre leur bourreau. Au delà de l’affaire DSK, quel message envoie t-on en effet avec de telles déclarations !

Nadia Beaumel
Répondre

Accord total Olivier, le geste et la parole de François Hollande… Acte d’un homme droit – En faisant cela, il grandit Le et La politique.
Tout d’abord, un peu de sang froid et enfin, le temps du judiciaire n’est pas celui du médiatique. L’actualité le montre encore aujourd’hui, et pour ce qui me concerne, « je sais que je ne sais pas » (Socrate).

Franck Payonne
Répondre

Alors voilà, je place mon grain de sel: Pour le iogaro je trouve amusant que ce journal aimme pratiquer la clomnie! Car le personnage Figaro tiré de la Pièce de beaumarchais, se plein de la calomnie et dans l’ opéra de mozart inspiré de la Pièce, se trouve aussi l’ air de la calomnie,air très célèbre!!! voilà donc que le Figaro pratique lui la calomnie très souvent absurde quand on porte le nom de ce personnage!!!Pour en revenir a DSK alors ce qui a été annocé hier de sa peut-être future liberté totale et sa libération définitive de cette affaire, fut aussi un choc que le jour de son arrestation! Nous entrons donc dans un autre drame le mensonge peut-être de cette femme, qui risque de porter un péjudice, a toutes les autres femmes qui se font vraiment violer! Mais quand au retour de DSK pourquoi pas et je pense qu ‘il faudrais suivre Holande! D’un autre côté l’ image de DSK est devenue nule, et même sortant blanchit ce qui joueras en sa défaveur, c’est la démonstration de sa fortune à la fois de sa femme et aussi de lui! Un dernier exemple, hier soir il dine pour fêter sa semi liberté et le prix du resto 650 dollard, plus que le salaire d’ un RSA dans la soirée! Et cela est léger, bref ce camarade ne peux vraiment représenter la gauche dans sa totalité. Donc Holande peut évidement accorder le fait de lui laisser du temps , il est de loin notre ancien secrétaire, le plus pauvre des candidat et il est de bonne volonté,avec DSK car nous savons, qu’il n’ aime pas les riches! et il a été le seul à ne pas aimer la nomination de Lagarde au FMI! Le plus à gauche c’est François Holande et celà loin devant Martine, du moins c’est ce que je pense et c’est pour cette raison qu ‘il passe le mieux dans l’ opinion! Martine avec son hésitation a se présenter et préférant avant l’ affaire du viol DSK à sa Place! Passera dons pour la candidate Rustine, voilà ma pensée sur l’avenir! Laissons revenir le D S K nouveau Jésus des temps moderne et quoi qu’il arrive un François H D C représenteras les Français D G S!!!!enfin je l’espère

Thierry
Répondre

L’affaire dsk sera indiscutablement le feuilleton de l’été qu’en penser? Vu les révelation qui se succèdent on a envie de dire stop arretez tout ça.. et qu’il rentre en France. le préjudiceest énome . Ce n’est pas parce que cet homme a mauvaise réputation que ça justifie d’être lynché comme un chien je souhaite qu’ilpuisse rapidement se econbtruire. Concernant la politique c’est une autre question le problème n’est pas de savoir qui est plus à gauche et qui aime les riches ça le ps arretez avec ce sectarisme du plus à gauche que moi tu meurs mais le retou de dsk n’est pas à l’odre du jour; son image est durablement fléti et nous avons des candidats qui portent un beau projet pour notre pays , c’est ça qui compte !

Julien
Répondre

Ce rebondissement ne m’inspire que deux choses:
– un proc qui refile des éléments à décharge à l’avocat de la défense: ouaouhh, je ne sais pas si un avocat pénaliste à déjà vu ça de la part de nos inflexibles juges d’instruction…
– personne pour rappeler que Nafissatou Diallo pourrait avoir droit à la présomption d’innocence (d’avoir menti), au moins pour le principe?

Narnokatt
Répondre

Franchement je suis déçu par votre position, je ne vais pas vous servir le discours nauséeux des français contre les élites, mais là franchement, quand les candidats se décideront ils à présenter leurs propositions au lieu de s’enfermer sur leur entre-soi de dirigeants socialistes ?

Qu’il revienne ou non peu me chaut, et tous les sondages du monde ne seront ni preuves ni désirs (les mêmes sondages qui enterraient Mme Joly et élisaient Mme Royal).

Quant à la morale politique, elle se situe dans les actes.
Dites nous ce que vous allez faire pour la France et l’Europe, que les candidats enfin fassent campagne !
J’ai un mal de chien à motiver les gens pour se rendre aux primaires car on en est encore à l’écume des choses.
Le calendrier était connu de tous de longue date, il est déjà suffisamment tardif, avançons !

Du fond, nom de dieu, du fond.
Il en sortira forcément quelque chose.

philippe
Répondre

ouaouh! c’est beau cette solidarité des dirigeants socialistes envers l’un des leurs ..nul doute que les français de gauche auront apprécié …oui, les français de gauche , ceux par exemple qui viennent d’entendre parmi les autres news , qu’un allongement supplémentaire de la durée de cotisation pour ceux qui sont nés après 1955 était programmé ..c’est quoi au fait la réaction des dirigeants de gauche sur cette annonce ?
bon, bref, en parlant de solidarité , je n’ai pas encore lu le soutien des dirigeants de gauche envers l’un des leurs, Montebourg, traîné en justice par un autre dirigeant socialiste , Guerini .. nul doute que ce soutien va venir , euh.., à moins que ce soit l’inverse ? non , là , je déconne , j’ai juste entendu une réfexion de ce genre au café du coin..mais c’est sur que ce n’est pas au café du coin qu’on trouve des français de gauche ..

FB_100000174980240
Répondre

on va trop vite en besogne, le procureur V
ance n’est pas encore décidé à reculer et l’affaire Bannon relance de toute façon le temps judiciaire
Concernant l’allongement de la durée de de cotisation Benoit Hamon a très bien répondu su canal

Leave a comment

nom*

email* (not published)

site internet