vers une tarification unique des transports publics

La négociation avec les Verts et le Front de Gauche a débouché sur un accord concernant les transports publics. Que dit-il? Que la future majorité au conseil régional, si les urnes confirment l’élan à gauche du 1er tour, se donnent deux ans pour aboutir à une tarification unique des transports publics. D’après les projections qui sont faites, le pass Navigo mensuel passerait ainsi à 65 euros pour tous les franciliens. Nous aurons là une application d’un principe de solidarité entre les populations de l’Ile de France. Il n’est pas juste que celles et ceux qui ont été contraints de se loger en première ou en deuxième couronne, qui sont ceux qui ont les temps de transports les plus longs, soient aussi ceux qui paient le plus cher le droit de se déplacer. Les parisiens paieront 8,4 euros de plus, mais les habitants du Val Maubuée paieront entre 26,7 et 44,9 euros de moins selon qu’ils habitent dans la zone 4 ou 5 du RER. Le surcoût estimé est d’environ 600 millions par an, ce qui n’est pas rien, mais nous sommes loin de ce que proposent Copé et Jégo avec leurs forfaits à 30 ou 45 euros…

Certaines associations d’usagers voient dans cette tarification unique une incitation à habiter loin, à dénaturer nos campagnes avec de nouveaux projets immobiliers et au bout du compte à augmenter les circulations automobiles. L’angoisse exprimée n’est pas absurde. Mais elle donne un poids déterminant au prix du transport dans les arbitrages des particuliers lorsqu’ils hésitent sur leur lieu de résidence. La vérité est hélas plus triviale, c’est le prix des logements qui pousse à l’exode.

Félicitons-nous plutôt de voir ce projet avancer. Enfin.

Commentaires

coralie
Répondre

Les verts ont eu raison de demander cette tarification , au moins ils apportent ça , et ce n’est pas rien

sandra
Répondre

Je rappelle quand même (je l’ai dejà écrit sur ce blog) que JP.Huchon avait promis déjà beaucoup de choses concernant les transports… en 2004.
Passer de 8 zones à 2 tarifées respectivement à 40 et 65 euros. Réalité aujourd’hui : 6 zones de 56 à 123 euros !!!

On reste donc très sceptiques face à cette annonce…. Merci aux verts si ça passe … mais en tout cas, ce sera pas grâce à nous socialistes.

abadinte
Répondre

Quand on fait l’égalité, il n’y a plus d’équité. Pourquoi un CSP++ paierait autant qu’un chômeur?

Julie N
Répondre

Pour aller plus loin (et les études prévues dans l’accord PS / EE le confirmeront), avec 5% de voyageurs en plus (qui s’abonnent, même à 65€), cette mesure commencera à rapporter de l’argent, ce qui permet de lancer de nouveaux investissements pour rénover l’existant et développer de nouvelles liaisons.
Un cercle vertueux dont a bien besoin l’économie francilienne…

sandra
Répondre

de toute façon , »julie N » si on compte encore une augmentation de 5% de voyageurs dans les mois et annnées qui viennent, une rénovation et une transformation des rer , métro…est obligatoire mais MAINTENANT pas à mi mandat ou fin de mandat !!!

Certaines lignes sont deja à plein régime, notamment le RER A, ou on ne peut même plus dans les conditions actuelles se permettre une hausse significative du nombre de voyageurs…

La rénovation, c’est donc maintenant (ce qui nécessite engagement de la région mais aussi de l’ETAT !) il ne faut pas attendre des changements hypothétiques de tarifs…. ça n’a pas grand chose à voir !

sandra
Répondre

@abadinte , il y a deja des mesures spécifiques pour les + défavorisés , allant jusqu’à la gratuité pour les allocataires du RMI/RSA…et titulaires aussi de l’API (parent isolé) Ce ne sera pas remis en cause.

patrice vallade
Répondre

Julie N a complètement raison, mais hélas Sandra n’ a pas tort. Les transports ne sont pas au top et il y a beaucoup à redire sur ce point en particulier. A la décharge du Président de la région il ne gère ce dossier que depuis 2004 (http://www.stif.info/organisation-missions/presentation-organisation-du-stif/qui-sommes-nous/histoire-du-stif-les-grandes-dates-1043.html). Cette Union à gauche doit faire de belle et bonnes choses tout de même. Pierre Laurent (front de gauche), et les petits parti qui émergent ont de très bonnes idées ne l’ oublions pas. Espérons un peu tout de même et haut les coeurs la vie nous appartient et notre vote aussi.
PS: le dossier qui me semble le plus important avec les transport est l’ habitat, Augustin Legrand en a une grande connaissance ne l’ oublions pas.

lena
Répondre

« A la décharge du Président de la région il ne gère ce dossier que depuis 2004 ».
Pas 2004, juin 2006!

sandra
Répondre

2004 ou 2006 certes… mais le problème est de ne pas respecter ces promesses de campagne. A mon avis, JP Huchon est allé beaucoup trop loin en 2004 en terme de promesses , alors que financièrement et politiquement , ce n’était pas tenable. Maintenant sa parole me semble très affaiblie sur ce sujet des transports…

Ensuite, je ne dis pas que c’est facile de rénover les transports en IDF,(avec en parallèle le désengagement de l’état) je rejoins donc en partie les commentaires de « julie » ou « patrice vallade »(également au sujet de la 2eme grande priorité, le logement)…

Bon courage enfin, à la future majorité pour une nouvelle dynamique beaucoup + ambitieuse !

Eng
Répondre

Bonjour,
Cette initiative de tarification unique est en effet tout à fait intéressante et tout à fait justifiable, mais reste un petit détail d’importance… Qui peut prendre en charge le manque à gagner de la RATP dans ce projet. Soyons pragmatique, si ce projet n’a jamais abouti, c’est probablement parce que cette question reste en suspens. C’est cette utopie de promettre tout à tout le monde qui cause tant de non sens en France car la réalité économique n’est malheureusement pas souvent au rendez-vous.

G. C
Répondre

Eng je vous trouve bien chagrin. réjouissons nous que les verts apportent cette tarification dans la corbeille? cet engagement est pris comme condition de l’union il sera tenu et les élus des grandes courrones seront vigilants

choi
Répondre

la tarification unique est un engagement de campagne. On l’espère mais on sait que les collectivités sont saignées à blanc par l’état et que cela ne se fera pas. Pourtant la question de transport urge. Sur la ligne A par exemple on a sans cesse des problèmes et aucun dispositif de rechange n’est mis en place c’est décourageant pour le travailleur francilien que je suis ..

Pour ma part je me vois obligé de quitter cette région et d’aller vivre ailleurs je ne peux plus supporter ça

Leave a comment

nom*

email* (not published)

site internet