Après l’amendement Lefebvre, l’amendement Copé !

On se souvient de l’amendement Lefebvre du 22 mai dernier qui introduisait la possibilité pour une femme enceinte, un malade ou un accidenté de continuer son activité par télétravail…

Jean-François Copé franchit un nouveau palier pas dans le cynisme. Sortant d’une rencontre à Bercy avec le ministre Eric Woerth, le président du groupe UMP  vient de déclarer que la « coproduction législative » lui avait permis d’obtenir la fiscalisation des indemités journalières versées par la sécurité sociale aux salariés victimes d’accident du travail !

Je n’invente rien. la dépêche AFP que je viens de découvrir date de 19h36.

Je n’en reviens pas. L’UMP vient d’inventer la triple peine. Il y a d’abord le traumatisme lié à l’accident, la diminution physique, la souffrance psychologique et morale. Il y a ensuite la diminution des revenus car les accidentés sont indemnisés avec un plafond fixé à 80% du salaire journalier de base.  Et voilà maintenant que sur ces indemnités, il est prévu de faire payer des impôts « dès 2010″…

« Cela n’a rien de choquant. Et cela rapportera environ 150 millions d’Euros » ose le maire de Meaux. 150 millions d’Euros que l’on va prendre dans la poche des accidentés du travail. Dans le même temps Qu’apprend-on? que les promesses de « rabotage » des niches fiscales ont reportées au calendes grecques. Les niches fiscales, c’est juste le moyen pour les plus fortunés de ne pas payer d’impôts en réalisant les bons investissements. Les niches fiscales c’est juste 70 milliards d’euros par an.

Ce soir la colère le dispute à l’écoeurement.

Commentaires

Jean-Michel
Répondre

Pas mal le nouveau ravallement de façade, c’est sélect,la class!
vos articles sont toujours très intéressants parfois un peu compliqués mais toujours pertinents. A l »assemblée il se passe toujours quelque chose et c’est un feuilleton que j’aime suivre.

Myriam
Répondre

Un seul mot me vient à l’esprit : HONTEUX. Mais que peut-on attendre d’un homme de droite, d’une équipe de droite, d’un programme de droite qui raccole à l’extrême-droite ?

Denise
Répondre

Je trouve cela scandaleux. Je suis comme vous je n’arrive pas à y croire.

Où vit Jean-François Copé? Quelle société veut-il pour ses enfants? Quel coeur a t il? En a t il seulement un ?

Je m’interroge et je suis très triste pour mon pays.

Estelle Picard
Répondre

Copé a osé ce n’est pas étonnant avec cette droite qui se dit décomplexée, c’est scandaleux! Ils se permettent tout .. Sarko est là ..tout est permis
Je vois sans arrêt des gens qui ne se soignent même plus et qui me disent que la sécu c’est fini en France.. Résultat des courses ces personnes souffrent au final de pathologies aggravées qui coutent trois fois plus chères..On marche sur la tête..
La mode c’est se trouver de culpabiliser les gens: les chomeurs les senors, les travailleurs pauvres. et maintenant les malades et les handicapés. Qui n’est pas coupable pas dans la société de SARKO..ah je sais ceux qui bénéficient du bouclier fiscal.. Je vous le dis rien ne m’étonne, c’est aussi ce qui est malheureux

Mangin
Répondre

Copé je ne l’ai jamais aimé . je ne peu pas le voir même en peinture

Mélanie
Répondre

Sarko a tellement plus d’argent dans les caisses pour les donner à ces copains du bouclier fiscal qu’ils fouillent les poches des accidentés du travail après ce sera le tour des malades en très longue maladie..sortez les messieurs les socialistes on en peut plus

Sandra
Répondre

ok je vais signer , merci de l’info, mais suivre l’actualité de l’assemblée à un moment ça ne vous saoule pas madame lol

Damien
Répondre

L’anti-sarkozysme semble continuer à faire des ravages à gauche si j’en juge par l’attitude du PS.

Mais bon, encore une fois, le PS vient faire la morale à la droite, bien qu’il soit plutôt mal placé. N’est-ce pas en effet le PS qui a créé le forfait hospitalier en 1983 ? Vos élus de l’époque (certains sont toujours là aujourd’hui) ne semblent pas avoir eu d’état d’âme à ce moment-là.

Bref, cet article ne relève que de la politique politicienne et démagogue. Rien n’a donc changé au PS…

ARNAUD
Répondre

Comment on peut dire ça damien même quand on est de droite , enfin un peu de bon sens !!!

Résumer cette mesure, la fiscalisation des indemnités des accidentés du travail comme de la politique politicienne ,c’est complètement scandaleux…

Je vous propose de leur dire à chacune des personnes accidentées du travail qui vont subir cette mesure… Venez faire du porte à porte , et venez leur expliquer !!! Vous allez voir si c’est de la politique politicienne…Allez je vous invite… quand vous voulez !!!!

Jean-Pierre
Répondre

Y en a qui ne manque vraiment pas d’air .. ils n’ont jamais vu un accidenté du travail ou quoi , quelle galère ils vivent .. ne pas retouner sur le chantier gagner son pain par exemple et compter sur les indemnités et attendre ensuite les expertises pour se retrouver en invalidité et tout le toutim du degré d’invalidite et maintenant on va ecore cracher des impots ,,si c’est ça une politique juste je suis éccoeure de ses politiques de droite comme de gauche qui au pouvoir sont des technocrates qui font rentrer l’argent mais là c’est le bouquet!

ARNAUD
Répondre

@damien
Concernant le forfait hospitalier,( ce qui au passage n’a rien à voir avec l’article ) quelques chiffres damien pour remettre un peu de vérité à ce débat, sous jospin entre 97 et 2002 aucune augmentation stabilité à 10,67 euros…

depuis, avec la droite,

2004 : 13 euros
2007 : 16 euros
2009 : projet du gouvernement de passer à 20 euros

83 est bien loin, et en 7 à peine , la droite envisage don de doubler le forfait hospitalier par rapport à 2002…

Voila la réalité des chiffres.

Jean-Michel
Répondre

il va finir par avoir les chevilles qui enflent votre ami..contre le sarkozysme il y a des gens qui se battent quand même des anonymes d’abord , des syndicalistes, des militants comme le DAL et les donquichottes, ségolène royal ou martine aubry et même Villepin.. alors faut pas en rajouter lol

Damien
Répondre

@Jean-Pierre : vous touchez du doigt le point essentiel, à savoir faire rentrer de l’argent dans les caisses. Mais vous conviendrez qu’il est quand même plus facile de diriger un pays avec de l’argent que sans. Et ce n’est pas en abrogeant la mesure sur le bouclier fiscal que vous y parviendrez (notez qu’avec 50 % que nous avons l’un des plus élevé au monde).

@Arnaud : Qu’y a-t-il d’injuste à payer des impôts sur le revenu comme tout le monde ? Les femmes enceintes ou ayant accouché payent elles-aussi des impôts sur les indemnités qu’elles touchent. Par ailleurs, sans contester les chiffres que vous avancez, vous reconnaitrez cependant que, parmi les députés socialistes qui conteste la mesure de Copé, certains font partie de la génération 1983 qui a voté pour la création d’un forfait hospitalier. Comme quoi, 1983 n’est pas aussi loin que vous le pensez…

@Jean-Michel : Y en a qui se battent contre le sarkozysme. Vous me citez les syndicaliste, le DAL, les Don Quichottes, Ségo et Aubry qui sont bien connus pour être de droite et donc très objectifs sur la question. Quand à Villepin, malgré la sympathie que j’ai pour lui, il est clair qu’il se sert de cette situation pour attaquer le Président (nous savons tous en effet qu’ils ne passeront pas leur vacances ensemble).

ARNAUD
Répondre

@DAMIEN….curieuse conception de la démocratie quand vous répondez à « jean michel »…
Donc pour vous, seule la droite a éventuellement le droit de s’attaquer à la politique de sarkozy,la gauche invariablement non…Belle image de sectarisme.
Faites attention votre idole déteint sur vous…

@damien ensuite, je vous attends toujours pour le porte à porte pour expliquer cette mesure aux personnes accidentés du travail…Quand on connait la galère que c’est pour être considéré comme accidenté du travail…et bien souvent on est perdant de toute façon car indemnisé que partiellement.

J’ai enfin l’exemple de proches qui malgré des problèmes physiques assez lourds continuent de travailler comme ouvrier ou livreur… car les indemnités ne suivent pas et financièrement ils n’ont d’autre que de « se tuer » au travail….

JEAN MICHEL
Répondre

Damien, votre message , no capisco

Leave a comment

nom*

email* (not published)

site internet