Le choix des militants

Hier soir tous les militants socialistes de la 8ème circonscription ont voté. C’est eux et seulement eux qui ont fait le choix de leurs candidats.
22h30. Le dépouillement commence (photo). Monique et moi frôlons la majorité absolue de deux voix au 1er tour. Personne ne l’avait anticipé. Surtout pas nous… Avec trois candidats, cela paraissait impossible.

Après la proclamation des résultats, Daniel Vachez annonce qu’il renonce à un 2ème tour. Je mesure le geste. Plutôt que de creuser les divisions et d’aiguiser des amertumes, il choisit avec responsabilité de passer le témoin. J’imagine ce que cela peut représenter pour lui.
Il me dit que c’est à moi de rassembler tous les socialistes maintenant. Les militants l’applaudissent longuement. Je me demande si je dois prendre la parole à mon tour. Je choisis de ne pas parler. Je crois que ce soir, c’est à lui d’avoir le dernier mot.

En quelques minutes, je passe du statut de militant à celui de candidat. Je réalise à peine. Les amis me tombent dans les bras, m’embrassent.

Maintenant, Monique et moi, allons représenter les valeurs et les projets des socialistes dans la 8ème. Cela pourrait être écrasant. C’est surtout formidablement stimulant.

Une autre histoire commence.

Leave a comment

nom*

email* (not published)

site internet