Des ailes et des devoirs

Jeudi c’était l’assemblée générale contradictoire. Entre 150 et 200 militants étaient présents pour écouter les 3 candidats à la candidature et leurs suppléants.

Je vais t’avouer un truc. Moi j’avais déjà envie d’être dans la vraie campagne. Celle contre la droite. La polémique avec les autres socialistes, ça m’agace. Je ne rentre jamais là-dedans. Je ne comprends pas ceux qui se plaignent des batailles d’éléphants au niveau national et qui les reproduisent ensuite à l’échelon local.

Je sens dans cette salle où nous sommes rassemblés tant de potentialités pour travailler ensemble demain et puis une telle envie de gagner. Ça donne des ailes et des devoirs. Il ne faudra pas décevoir. Cela exige déjà un vrai changement dans nos comportements politiques. C’est pour ça que je me suis engagé au mandat unique. Député c’est un boulot à plein temps. C’est sûr qu’il est possible de tout cumuler. Mais on devient alors une machine. Une machine à décider qui n’a plus de temps pour écouter.

Pour faire de la politique, tu ne crois pas qu’il vaut mieux des hommes plutôt que des machines ?

Leave a comment

nom*

email* (not published)

site internet