• Biographie

    Un peu tôt pour publier mes mémoires ;-) Voici plus modestement quelques éléments biographiques, les personnes qui ont compté dans mon engagement, mon histoire, mes valeurs... Lire la suite

  • La 11e circo

    Découvrez la 11ème circonscription de Seine-et-Marne, forcément la plus belle de France, celle de la vile nouvelle de Sénart et du canton du Mée-sur-Seine. Le "Far Est" où tout est encore possible. Découvrir la circonscription

  • L'équipe

    Un député ne travaille pas seul. Il y a une équipe. A l'Assemblée et en circonscription, je m'appuie au quotidien sur les compétences et le talent d'Amandine Janiaud-Vergnaud et Stéphanie Le Meur Connaitre l'équipe

  • Me contacter

    Je suis votre élu. Je reçois chaque semaine, sur rendez-vous, à l'Assemblée ou à ma permanence la mairie de Moissy-Cramayel. Vous pouvez aussi m'interroger par mail. Me contacter

Le Parisien – « Une atteinte à la vie privée »

Olivier Faure, député socialiste de Seine-et-Marne
Propos recueillis par Nathalie Schuck | 13 Déc. 2014, 07h00

Ce porte-parole du PS estime qu’on est face à une presse qui fait feu de tout bois.

Vous avez dénoncé dans un tweet des méthodes de « presse poubelle » et vous êtes déclaré solidaire de Florian Philippot, qui n’est pas votre ami.Le magazine « Closer » a-t-il dérapé ?
OLIVIER FAURE. Ce n’est pas le FN et Florian Philippot que je défends, c’est le droit de chacun à avoir une intimité et à voir sa vie privée respectée. On est face à une presse qui fait feu de tout bois et qui considère qu’il y a un marché derrière le dévoilement de la vie privée des hommes politiques. Si « Closer » avait publié une enquête révélant que Philippot avait embauché une femme de ménage sans papiers, compte tenu de ses idées sur l’immigration, ça aurait eu du sens. Ça en aurait eu aussi s’il avait dit à la télévision qu’il fallait crucifier les homosexuels.

Voyez-vous une forme d’homophobie dans cet outing ?
Je ne veux pas faire de procès d’intention, mais que ce serait-il passé si Florian Philippot s’était promené avec une jeune femme ? Il y a peu de chances qu’il se soit retrouvé en couverture de « Closer », car ces photos n’auraient intéressé personne ! C’est une atteinte à la vie privée et on peut fortement suspecter une forme d’homophobie.

Faut-il durcir les sanctions pour atteinte la vie privée ?
Je suis toujours très réservé lorsqu’il s’agit d’intervenir dans le domaine de la liberté de la presse. Je ne voudrais pas qu’on soit aux avant-postes d’une autre dérive, qui consisterait à la limiter.

Marine Le Pen dénonce des méthodes « insupportables »…
Elle crie au complot, mais il y a une part d’instrumentalisation. Je rappelle que c’est un grand classique de l’extrême droite d’« outer » des gens ! Marine Le Pen devrait d’abord s’indigner de cette presse d’extrême droite qui alimente le caniveau. De plus, on peut supposer que les sources de « Closer » viennent du FN même, et qu’il s’agit d’un règlement de comptes entre amis.