• Biographie

    Un peu tôt pour publier mes mémoires ;-) Voici plus modestement quelques éléments biographiques, les personnes qui ont compté dans mon engagement, mon histoire, mes valeurs... Lire la suite

  • La 11e circo

    Découvrez la 11ème circonscription de Seine-et-Marne, forcément la plus belle de France, celle de la vile nouvelle de Sénart et du canton du Mée-sur-Seine. Le "Far Est" où tout est encore possible. Découvrir la circonscription

  • L'équipe

    Un député ne travaille pas seul. Il y a une équipe. A l'Assemblée et en circonscription, je m'appuie au quotidien sur les compétences et le talent d'Amandine Janiaud-Vergnaud et Stéphanie Le Meur Connaitre l'équipe

  • Me contacter

    Je suis votre élu. Je reçois chaque semaine, sur rendez-vous, à l'Assemblée ou à ma permanence la mairie de Moissy-Cramayel. Vous pouvez aussi m'interroger par mail. Me contacter

Itélé – On ne va pas se mentir

Mardi 14 octobre, Olivier Faure participait au débat « On ne va pas se mentir »

– sur les relations entre l’Etat et les sociétés d’autoroutes

– sur le budget 2015

– sur les collectivités locales

 

Un soutien aux ménages modestes dans un budget de priorités

Le projet de loi de finances pour 2015 est examiné cette semaine à l’Assemblée nationale. C’est un budget sérieux, un budget de priorités. Le paiement des intérêts de la dette ne sera plus le 1er poste de dépenses de l’Etat en 2015 et repasse derrière l’enseignement scolaire. Cela au prix d’un effort important mais assumé. La dépense publique diminuera de 21 milliards d’euros en 2015, après 15 milliards en 2014 (à titre de comparaison, entre 2007 et 2012 les dépenses publiques ont augmenté de 35 milliards.) Cette réduction des dépenses est absolument nécessaire afin d’alléger le poids de la dette publique, qui a augmenté de 1000 milliards entre 2002 et 2012.

Les priorités du gouvernement sont respectées dans les différentes missions budgétaires qui seront examinées au cours du mois de novembre : protection des plus fragiles, jeunesse, préservation de l’investissement public, soutien à la construction, transition énergétique, sécurité…

Par ailleurs, des soutiens importants ont été décidés pour les ménages modestes. La suppression de la première tranche d’imposition permettra à 6 millions de personnes de payer moins d’impôt. Cela s’ajoute à la réduction de  l’imposition des ménages modestes dès cette année. Pour les Français touchant entre 1 et 1,2 SMIC, l’impôt a été réduit immédiatement de 350 € pour un célibataire et de 700 € pour un couple. 11% des foyers fiscaux du 77 en ont bénéficié. Au total sur 2 ans, 9 millions de Français voient leurs impôts baisser.