• Biographie

    Un peu tôt pour publier mes mémoires ;-) Voici plus modestement quelques éléments biographiques, les personnes qui ont compté dans mon engagement, mon histoire, mes valeurs... Lire la suite

  • La 11e circo

    Découvrez la 11ème circonscription de Seine-et-Marne, forcément la plus belle de France, celle de la vile nouvelle de Sénart et du canton du Mée-sur-Seine. Le "Far Est" où tout est encore possible. Découvrir la circonscription

  • L'équipe

    Un député ne travaille pas seul. Il y a une équipe. A l'Assemblée et en circonscription, je m'appuie au quotidien sur les compétences et le talent d'Amandine Janiaud-Vergnaud et Stéphanie Le Meur Connaitre l'équipe

  • Me contacter

    Je suis votre élu. Je reçois chaque semaine, sur rendez-vous, à l'Assemblée ou à ma permanence la mairie de Moissy-Cramayel. Vous pouvez aussi m'interroger par mail. Me contacter

Transports en Ile-de-France : le gouvernement s’engage pour des moyens supplémentaires dans le budget 2015

Mercredi 16 juillet en séance publique, Olivier Faure présentait son amendement instituant une contribution régionale sur les nuitées d’hôtels servant à financer les transports en Ile-de-France. Finalement, le Secrétaire d’Etat au Budget Christian Eckert a pris solennellement l’engagement d’accorder des moyens supplémentaires dans le cadre du budget 2015.


Olivier Faure défend la contribution transports… par olivierfaure

Dans un communiqué de presse, le Premier ministre a abondé dans ce sens : « L’engagement de l’Etat pour le financement de l’amélioration des transports du quotidien (prolongement de la ligne 11, du RER à l’Ouest, amélioration du fonctionnement des RER et notamment des lignes C et D) a été concrétisé par l’ordonnance adoptée le 25 juin qui permet la mobilisation des ressources de la Société du Grand Paris, à hauteur de 2 milliards d’euros. Des moyens supplémentaires, permettant de compléter les ressources dédiées à l’amélioration des transports des franciliens, seront apportés. A cette fin, le gouvernement proposera, dans le cadre de l’examen de la loi de finances pour 2015, les dispositions nécessaires pour assurer un financement annuel de 140 millions d’euros. »

Le Président du Conseil régional d’Ile-de-France Jean-Paul Huchon a réagi comme suit :

« Je prends acte de la décision de l’Assemblé Nationale concernant une contribution transport progressive adossée à la taxe de séjour. Plus que cette décision, je retiens l’engagement du Premier Ministre et du Gouvernement d’inscrire dès la prochaine loi de finance des ressources régionales supplémentaires à hauteur de 140 M€ pour le financement des transports du quotidien, conformément aux annonces faites le 6 mars 2013 dans le cadre du Nouveau Grand Paris et réaffirmées par le Premier Ministre lors de sa communication en Conseil des Ministres le 9 juillet dernier.

L’amélioration des transports du quotidien est en effet une nécessité pour les 12 millions de Franciliens : modernisation des lignes de RER, prolongement de la ligne 14 pour désaturer la ligne 13 ou encore de la ligne 11 à l’est, développement des tramways comme la prolongations des tramways T3 et T4 ou la mise en service du tramway T6, développement de l’offre bus, mise en œuvre du Grand Paris Express, etc. Les investissements consacrés au développement d’un service public de transports de haute qualité est une source d’emplois autant qu’une priorité pour l’attractivité économique et touristique de la Région capitale. C’est par les transports publics qui nous combattront l’émergence d’une Ile-de-France à deux vitesses, c’est par les transports publics que nous saurons garantir la cohésion, la solidarité et la compétitivité de l’Ile-de-France.

La Région a toujours su être au rendez-vous et entend continuer à l’être. Je rends hommage aux députés franciliens et singulièrement à l’implication du député O FAURE et des parlementaires franciliens qui ont défendu sans relâche l’amélioration des transports franciliens ; au côté des parlementaires, la Région saura être partie prenante des travaux lancés par le Gouvernement et, dès septembre, par le groupe socialiste pour préciser les dispositions de la loi de finances 2015 lui assurant le financement complémentaire de 140 M€ au bénéfice de l’amélioration des transports du quotidien. »

Europe 1 midi

Mardi 15 juillet, Olivier Faure est intervenu sur Europe1 pour faire le point sur la taxe de séjour et expliquer son articulation avec mon amendent instituant une « contribution transport régionale », progressive selon le classement de l’hôtel et acquittée par les touristes.

Le podcast est disponible ici

 

Europe midi Votre Journal – Pierre de Vilno – 15/07/14

L’info au service des Français, en direct et en public. Chaque jour le public questionne les invités et les journalistes d’Europe 1. Point d’orgue de l’émission, le grand face à face des deux invités sur un sujet qui fait débat.

1/ Redécoupage territorial : cette réforme peut-elle aboutir ?
Avec Dominique Bussereau, député UMP de Charente Maritime, et ancien secrétaire d’état aux Transports

2/ Les nouvelles taxes de séjour vont-elles mettre à mal le tourisme ?
Avec Olivier Faure, député PS de Seine-et-Marne

3/ Ils sont 4 dans le top 10 : Un français peut-il gagner le Tour de France ?
Avec Yvon Madiot, directeur sportif de l’équipe Française des jeux OU Marc Madiot qui dirige l’équipe la Française des jeux

4/ Débat : faut-il casser le monopole des professions réglementées ?
Sophie de Menthon, chef d’entreprise
face à Caroline Carely, présidente de la chambre interdépartementale des notaires de Paris

France Inter

C’est un film pour les partisans de l’augmentation de la taxe de séjour, une partie de squash pour ses destructeurs. Le film, c’est Olivier Faure, député socialiste de Seine-et-Marne qui nous le raconte : chaque année (depuis 2012) il présente un amendement pour augmenter la taxe et financer les transports d’Ile-de-France. Le mois dernier il s’attend à ce que l’on renvoit son amendement au budget 2015 mais surprise nous dit-il, en réunion interministérielle, le gouvernement décide de s’en remettre à la sagesse du Parlement. Autrement dit cette année c’est gagné, son amendement est même voté par certains députés UMP. Mais voilà que Laurent Fabius éternue, explique Olivier Faure et que tout le monde s’enrhume ! Si le ministre des Affaires Etrangères qui a récupéré le tourisme dans son portefeuille a en effet éternué c’est parce qu’il venait à peine de conclure les assises du tourisme ; l’encre n’était pas encore sèche que boom, on remettait en cause ses conclusions selon Roland Héguy le patron de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie. Laurent Fabius voulait relancer le tourisme et stopper l’inflation de taxes nous dit-il. Le lobbying des acteurs du tourisme fonctionne alors à plein auprès des députés, des sénateurs, de nombreux ministres et même à Matignon au point que désormais le gouvernement parle d’une seule voix selon Roland Héguy mais que les parlementaires eux ne veulent pas se faire dicter la loi ! Aujourd’hui les sénateurs pourraient supprimer les amendements qui augmentent la taxe de séjour mais les députés la semaine prochaine auront le dernier mot. Alors les contre-propositions affluent. Même Olivier Faure se dit prêt à modifier la sienne et à la rendre progressive en fonction du nombre d’étoiles des hôtels (à l’origine il proposait 2 euros pour tous en Ile-de-France). Eric Woerth l’ancien ministre UMP du budget avec sa collègue socialiste Monique Rabin rendront eux un rapport demain et proposent la création d’une nouvelle catégorie 5 étoiles et palace taxée entre 1 euro 50 et 3 euros. Mais les acteurs du secteur ne veulent pas en entendre parler, ils se réuniront demain également pour discuter des actions à mener si les taxes ne sont pas tout bonnement supprimées !

Bruce de Galzain

Ecoutez le replay ici